Séville

La situation de Sirigu ne plaît pas à son agent

Commentaire(s)
Salvatore Sirigu commence à trouver le temps long sur le banc de touche.
Salvatore Sirigu commence à trouver le temps long sur le banc de touche.

Au sein du clan Sirigu, on commence à s'agacer de sa situation à Séville. Prêté dans le Nervion par le PSG, où il était déjà barré par Kevin Trapp, le portier italien (29 ans) ne connaît pas plus de réussite cette saison, où Sergio Rico ne lui laisse que des miettes (3 matches toutes compétitions confondues, pour 4 buts encaissés). "On parle d’un des excellents gardiens que compte l’Italie. Il a été très bon à Paris jusqu’à ce que Blanc décide de le mettre sur le banc sans aucune explication. Il a été élu meilleur gardien de Ligue 1 pendant des années et le voir sur le banc aujourd’hui, c’est presque un délit", a lâché son agent sur les ondes de la radio CRC.

"Connaissant Salvatore, il a des valeurs humaines importantes et, en ce sens, il mériterait une place de titulaire plus que d’autres. À l’heure actuelle, derrière Buffon et Donnarumma, il fait partie du gratin du football italien", a-t-il rappelé, avant d'évoquer un possible départ cet hiver, avec une petite préférence pour la Serie A et le Napoli. "Je serais vraiment content s’il pouvait revenir en Italie, à Naples par exemple, ce serait positif pour le football italien et la sélection."