PSG

Le clan Rabiot prêt à tout pour décrocher une prolongation juteuse

En fin de contrat dans un an, Adrien Rabiot n'a toujours pas prolongé son bail du côté de la capitale. Un dossier complexe, alors que le Tricolore se fait très rare ces derniers temps depuis qu'il a refusé son poste de réserviste.

Adrien Rabiot passe des vacances paisibles avant de retrouver le Paris Saint-Germain, ce mercredi, pour la reprise de l'entraînement. Pendant ce temps, le milieu de terrain ne s'occupe pas encore de son avenir, lui qui avait donné rendez-vous après le mondial à ses dirigeants. Alors qu'il n'a pas été convoqué par Deschamps, puis refusé son rôle de réserviste, le "Duc" ne s'est toujours pas entretenu avec ses dirigeants. Dans le même temps, sa mère, qui est aussi son agent, Véronique Rabiot sonde le marché pour trouver un potentiel point de chute à l'étranger.

D'après les informations de France Football, elle aurait établi le contact avec Eric Abidal, le nouveau directeur sportif du FC Barcelone, afin d'évaluer une potentielle arrivée du séduisant gaucher en Catalogne. Si les Catalans apprécient son profil, il n'est pas une priorité pour le moment. À l'inverse, la Juve, qui le suit depuis plusieurs années, se montre plus intéressé étant donné que sa dernière année de contrat permet de négocier à bas coût. Toujours selon la même source, Antero Henrique aurait déjà rencontré les dirigeants turinois, et le nom d'Alex Sandro aurait été évoqué en cas de transfert.

Naples, et surtout Carlo Ancelotti, et Tottenham se penchent aussi sur le milieu de terrain parisien. Pour autant, cette pratique du clan Rabiot ne servirait uniquement qu'à faire pression sur le Paris Saint-Germain dans le but d'obtenir la revalorisation souhaitée. La mère du Parisien souhaiterait, en effet, que son fils émarge à 600 000 euros par mois, à l'image de son compère au milieu de terrain : Marco Verratti. "Au club, ils sont à quatre pattes devant la mère de Rabiot" glisse un proche du dossier à FF. Les deux parties devraient se rencontrer rapidement.