PSG

Avec le fair-play financier, les Parisiens risquent gros

Commentaire(s)
Le mercato incroyable du PSG peut lui coûter cher
Le mercato incroyable du PSG peut lui coûter cher

Le PSG est serein, il est persuadé que les transferts de Neymar et Mbappé ont été faits dans les limites du fair-play financier. Pourtant, si la commission d'enquête dépêchée par l'UEFA venait à trouver des infractions à ses règles, les performances sportives pourraient gravement en pâtir. Le fait que Kylian Mbappé ait été prêté avec une option d'achat obligatoire semble être une sécurité pour les Parisiens, mais le côté irréversible de l'arrivée de l'international français dans la capitale française oblige le club à considérer, dans ses comptes, la transaction comme déjà effectuée. Ce ne sont donc pas 222 millions d'euros pour Neymar et 15 millions d'euros pour Berchiche que les Parisiens doivent placer dans la case dépenses, mais bien 382 millions, Mbappe (sans bonus) inclus.

Les experts de l'UEFA préviennent donc le vice-champion de France dans L'Equipe. Nasser Al-Khelaïfi a jusqu'à la fin de saison pour remettre les comptes à l'équilibre. "Je pense qu'il faut s'attendre à une vague de cession de joueurs en janvier, annonce un membre de l'UEFA dans le quotidien. S'ils ne sont pas dans les clous, ils seront sanctionnés, et lourdement sanctionnés." Car les Parisiens n'en sont pas à leurs premiers déboires avec le fair-play financier : une récidive constatée passerait devant la chambre de jugement, réputée bien moins souple que l'ICFC, qui s'était arrangée avec le PSG il y a trois ans... La chambre n'aurait aucun mal -et aucun remord- à priver purement et simplement le club de toute compétition européenne.