PSG

Face au fair-play financier, la direction parisienne réplique !

Commentaire(s)
Le PSG se dit surpris de l'enquête mise en matche par l'UEFA
Le PSG se dit surpris de l'enquête mise en matche par l'UEFA

Il n'aura pas fallu longtemps pour que le PSG prenne acte de la décision de l'UEFA d'ouvrir une enquête concernant ses transferts : la direction du club de la capitale a aussitôt répondu dans un communiqué.

"Le Club est surpris d’une telle démarche." Telle est la première phrase du communiqué publié par le PSG après la mise en place d'une commission d'enquête concernant ses transferts, cet été. Après les arrivées de Neymar et Mbappé pour des sommes record, l'UEFA va éplucher les dossiers... Les Parisiens assurent avoir donné toutes les clés pour comprendre leur mercato : "le Directeur général délégué Jean-Claude Blanc a présenté le 23 août dernier au siège du Club aux experts de l’UEFA, des éléments chiffrés démontrant que les opérations réalisées, avec le FC Barcelone, et celle en cours avec l’AS Monaco, s’inscrivaient dans le respect des règles du Fair-play financier."

L'état major du club de la capitale ajoute qu' "Andrea Traverso, responsable du fair-play financier à l’UEFA" était présent lors de cette présentation. Mais les explications livrées par Nasser Al-Khelaïfi et ses collaborateurs ne s'arrêtent pas là. Lorsque l'arrivée de Kylian Mbappé a été officialisée ce jeudi, des représentants de l'institution européenne étaient présents : "le 31 août, la direction générale du Club a de nouveau échangé avec la direction du Fair-Play financier de l’UEFA pour détailler, en toute transparence, la manière dont l’opération avec l’AS Monaco serait intégrée dès cette saison dans les comptes du Club."

Ainsi, le PSG assure que, "dans un souci de transparence", il "poursuivra dans les jours qui viennent ses échanges avec l’UEFA et répondra, comme il en a l’habitude, à chacune des interrogations." Et si l'Union des associations européennes de football n'est pas encore convaincue, les Parisiens sont prêts à vendre certains de leurs joueurs pour rééquilibre quelque peu la balance commerciale, puisque le club "dispose également d’un actif joueur d’une valeur très significative susceptible de générer des plus-values très importantes dans les deux prochaines fenêtres de marché (janvier et juin) de l’exercice 2018." Pas de quoi s'inquiéter, donc.