Mercato

Di Maria, Pogba, Lacazette... Quel gros coup pour le PSG ?

Commentaire(s)

À moins de trois mois de l'ouverture du mercato, les bruits de couloirs résonnent de plus en plus dans les travées du Parc des Princes. Dans un long dossier accordé au PSG, L'Equipe dresse ce matin la liste des profils étudiés par le club de la capitale en vue de l'été prochain. Si une hésitation demeure entre Paul Pogba et Angel Di Maria pour débourser l'enveloppe allouée par l'UEFA (55 M€), d'autres cibles sont envisagées, dont celle de l'attaquant Lyonnais Alexandre Lacazette.

De quoi sera fait le prochain mercato du Paris Saint-Germain ? Cette question accompagne le club de la capitale depuis l'arrivée de ses investisseurs qataris en 2011, mais prendra encore un peu plus de poids dans les semaines qui viennent. De moins en moins actif sur le marché au fil des dernières années, le PSG aimerait chambouler une partie de son effectif, conscient, malgré tout, que les contraintes imposées par le fair-play financier ne l'aideront pas dans ce projet. Toutefois, l'UEFA lui autorisera une enveloppe d'environ 55 millions d'euros (une fois retirée l'option d'achat obligatoire de 10 M€ de Serge Aurier en provenance de Toulouse), dans laquelle il pourra piocher pour s'offrir une seule et unique star. Oui, mais laquelle ? C'est justement sur ce point que planchent les dirigeants Franciliens, ces jours-ci.

À en croire L'Equipe, ces derniers sont partagés entre l'opportunité de faire venir Paul Pogba, dont la jeunesse permettrait de tabler sur le long terme, et l'une de leur plus vieille cible : Angel Di Maria. L'argentin, qui joue plus haut sur le terrain, représenterait une alternative crédible à son compatriote Ezequiel Lavezzi, annoncé sur le départ, voire à Edinson Cavani (voir plus bas). Pour sa part, Pogba présente l'inconvénient de jouer à un poste où les double-champions de France en titre sont déjà bien fournis, avec des Verratti et Matuidi quasi-certains de disputer au moins une saison de plus à Paris, tandis que Motta et Cabaye pourraient en faire de même. Malgré tout, le tricolore se hisserait légèrement plus haut que l'ancien Madrilène dans la hiérarchie des priorités de Nasser al-Khelaïfi, qui a justement rencontré le Turinois, il y a quelques semaines.

Lacazette en bonus ?

Si le choix du PSG venait à se porter sur Pogba, il lui faudrait donc également se concentrer sur un autre poste à renforcer, celui des ailes. Plus que jamais proche d'un départ, trois ans après son arrivée, Lavezzi pourrait retrouver Cavani dans la salle de départ des Rouge-et-Bleu. Respectivement sous contrat jusqu'en 2016 et 2018, les deux sud-américains devraient rapporter plusieurs dizaines de millions d'euros, sur lesquelles le PSG pourrait s'appuyer pour trouver leur(s) remplaçant(s). Les profils de Kevin De Bruyne (Wolfsburg), Marco Reus (Borussia Dortmund) ou Henrikh Mkhitarian (Borussia Dortmund) sont à l'étude, mais d'autres joueurs, moins affirmés au niveau international, ont vu leurs noms s'inscrire sur les tablettes de la direction parisienne. Parmi eux, Alexandre Lacazette.

Meilleur buteur du championnat de France avec 23 buts en 26 matches, le Lyonnais présente, outre des qualités de finisseur indéniables, les caractéristiques du parfait complément de Zlatan Ibrahimovic sur le front de l'attaque parisienne, du fait de sa capacité à évoluer aussi bien dans l'axe que sur une aile, voire derrière un attaquant remiseur. Révélation de cette saison 2014-2015, Lacazette a attiré sur lui les regards de nombreux clubs, notamment outre-Manche (Arsenal, Manchester City, Liverpool) et Jean-Michel Aulas ne devrait pas négocier son indemnité de départ en deçà d'une somme environnant les 40 M€. Tout dépendra donc de la capacité du Paris Saint-Germain à renflouer ses caisses au moment de lâcher du leste. Depuis quatre ans, il n'a jamais eu besoin de le faire...