Juventus

Rabiot dévoile les coulisses de son départ du PSG

Commentaire(s)
Adrien Rabiot était devant les journalistes ce mardi matin.
Adrien Rabiot était devant les journalistes ce mardi matin.

Présenté à la presse ce mardi matin, Adrien Rabiot a répondu aux questions des journalistes suite à sa signature à la Juventus Turin.

Le feuilleton a pris fin lundi. L'arrivée d'Adrien Rabiot (24 ans) à la Juventus a été officialisée après des semaines de palabres. Ce mardi matin, le néo-turinois était en conférence de presse pour sa présentation face à la presse. Pour débuter, il a affirmé que Gianluigi Buffon, qui pourrait le rejoindre à la Juve, a été déterminant dans son choix de rejoindre le champion d'Italie. "J'ai beaucoup parlé avec Gigi Buffon, il m'a parlé de la Juve, m'a donné des conseils. C'était la meilleure personne pour m'en parler. Son avis a beaucoup compté pour moi" a-t-il d'abord raconté, avant d'insister : "Buffon m'a dit que si je voulais franchir un palier, la Juve serait le meilleur endroit pour le faire. Une ou deux saisons à la Juve valent beaucoup plus qu'ailleurs. J'ai beaucoup écouté Gigi."

Après de long mois passés au placard du côté du PSG, le natif de Saint-Maurice s'est montré impatient et déterminé à l'idée d'ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière. "J'ai passé 7 saisons à Paris. J'arrive à la Juve avec la même envie, la même détermination. Pour moi, c'est autant d'implication et de travail pour aider le club et progresser" a-t-il indiqué, avant de revenir sur ses derniers mois parisiens. "Ça a été six mois compliqués. Sur le plan sportif et aussi en privé. Sportivement, ça peut arriver dans ce métier, on le sait, j'étais préparé à ça. Je suis heureux que tout soit terminé. J'aurai préféré une meilleure fin mais cela ne dépendait pas que de moi."

Outre les mots précieux de Buffon, une autre personne a eu un rôle capital dans ce transfert : Véronique Rabiot. Devant les journalistes, Adrien Rabiot a tenu à expliquer que la frontière entre mère et agent est bien définie dans leur relation. "Ma mère ? C'est mon agent. On travaille ensemble. Elle m'aide de la façon dont un agent doit aider son joueur. Les relations entre une mère et un fils, c'est autre chose. Niveau travail, c'est mon agent. Elle m'accompagne".