Super League

Le PSG lance la résistance avec Dortmund, le Bayern Munich et Porto

Commentaire(s)
Le PSG et le Bayern sont d'accord
Le PSG et le Bayern sont d'accord

Quatre gros clubs européens ont pris la parole pour apporter leur soutien à l'UEFA, suite à la création de la Super League par 12 clubs historiques. Comme convenu, on retrouve le Bayern Munich, le PSG, Dortmund ou encore Porto !

Décidément, la Super League occupe tous les esprits en ce 19 avril. Alors que l'UEFA a tenu une conférence de presse en ce début d'après-midi pour taper du poing sur la table, de nombreux gros clubs européens ont pris la parole depuis ce matin pour venir en soutien à l'instance européenne. Et la déclaration d'un membre du CA d'un club anglais rejoignant la Super League à Sky Sports n'a rien arrangé. "Ce n'est pas une guerre civile, c'est une guerre nucléaire". Et qui dit guerre donc, dit résistance.

Dortmund, un temps annoncé comme l'un des clubs pouvant rejoindre la Super League, a affirmé par le biais d'un communiqué de Joachim Watzke que le BvB ne participera pas à ce nouveau projet. "Les deux clubs allemands qui sont représentés au conseil d'administration de l'ECA, le FC Bayern Munich et le Borussia Dortmund, ont représenté des points de vue à 100% cohérents dans toutes les discussions". Ainsi, on apprend que le Bayern est d'accord avec la vision de son rival, d'autant plus que Karl-Heinz Rummenige vient d'être nommé à la tête du Comex de l'UEFA. Même son de cloche pour Leipzig, qui ne serait pas intéressé par une participation selon les informations de Sky Deutschland.

Porto, Dortmund, le Bayern, le PSG : les résistants

Porto, autre club annoncé dans les rumeurs de participation à la Super League, a également montré les crocs, par l'intermédiaire du Président Pinto da Costa. "Il y a eu des contacts informels de certains clubs, mais nous n'y avons pas prêté beaucoup d'attention pour deux raisons. La première est que l'Union Européenne n'autorise pas un circuit fermé d'épreuves comme dans la NBA, par exemple. Étant donné que la Fédération portugaise de football est contre cela et dans le cadre de l'UEFA, nous ne pouvons participer à rien qui soit contraire aux principes et aux règles de l'Union Européenne et de l'UEFA. Si cela va de l'avant, ce sur quoi j'ai beaucoup de doutes, l'UEFA ne s'arrêtera pas et il est certain qu'ils continueront à organiser des compétitions. Il faut reconnaître que les événements organisés par l'UEFA sont les événements officiels. Nous ne sommes pas concernés par le fait d'être ou non, nous sommes en Ligue des Champions et nous espérons continuer à l'être pendant de nombreuses années" a-t-il lâché.

Alors que d'autres clubs comme Villarreal ou le Borussia Mönchengadbach ont aussi affiché leur mécontentement, la position du PSG est aussi à mettre en lumière. Contactée par Europe 1, la direction a fait passer un message clair et net : "Impossible de se partager le gâteau uniquement à 12, il faut des Leicester, des Atlanta, des épopées". Les premières attaques sont lancées de part et d'autres, et le football européen est à un tournant de son histoire !