PSG

Tuchel savoure la qualification en finale

Commentaire(s)

L'entraîneur parisien, comblé par la victoire de ses hommes contre Leipzig en demi-finale de la Ligue des Champions, se prépare à vivre "le plus grand match de (sa) carrière", dimanche en finale.

Le PSG y est enfin. Vingt-cinq ans après son échec face au Milan en demie, neuf ans après l'arrivée de QSI à son capital, le club parisien s'est enfin hissé en finale de la Ligue des Champions. Pas encore la consécration, mais un grand pas en avant pour Thomas Tuchel, dont la première aventure européenne sur le banc s'était soldée par un échec cuisant devant Manchester United, il y a maintenant un an et demi.

"C'est incroyable, mais nous sommes ici pour jouer les finales, pour gagner (...) J'étais très nerveux, je sentais la pression avant le match", a confié l'Allemand au micro de RMC Sport, après la victoire sur ses compatriotes de Leipzig (3-0). "Ce n'était pas facile, mais j'ai des joueurs habitués à cette pression, à ces matchs décisifs. Je ne suis jamais sûr, même à 3-0, s'il y a un but à la 85e, puis un autre... Je ne suis jamais détendu !"

Tuchel : "La finale, le plus grand match de ma carrière"

Tuchel a pourtant été convaincu de A à Z par la performance de ses hommes. "L’équipe a montré de la qualité, de la faim, de la détermination... Un bon mix. C'est mérité", a-t-il estimé, avant de détailler le plan adopté pour dominer le RBL. "Le plan, c'était de garder nos principes de jeu, de contrôler les demis-espaces, contrôler les contres-attaques, utiliser les accélérations d'Angel (Di Maria), Kylian (Mbappé) et Ney (Neymar) entre les lignes, toujours attaquer dans leurs dos... C'est une compétition pour les joueurs, ils doivent jouer dans le confort, sans grand changement tactique. On s'adapte à l'adversaire, mais pas trop, on veut montrer notre force."

En parlant d'adversaire, Tuchel n'a pas voulu se prononcer sur celui qu'il préfèrerait affronter en finale, dimanche... mais a avoué que le Bayern Munich partira favori face à l'OL ce mercredi. "Je vais profiter de ce match. Ce sera une grande récompense demain de regarder avec les joueurs. Je vais vraiment profiter. On sait bien que le Bayern est favori mais ce sera dur contre Lyon", a-t-il prévenu. Et de conclure : "Le plus grand défi de ma carrière ? Évidemment... C'est la finale de la Ligue des Champions, donc oui, c'est le plus grand match de ma carrière."