PSG

Camara : "Avoir les nerfs solides"

Commentaire(s)

Terrassé dans les dernières secondes du côté de Nancy (1-2), le Paris Saint-Germain a manqué une belle occasion de reprendre provisoirement la tête de la Ligue 1, ce samedi. Entreprenants et parfois séduisants, les parisiens se sont heurtés à une valeureuse équipe nancéienne. Mais le constat est là, le club francilien n'avance plus. Après deux nuls et une défaite, le rythme imposé n'est plus celui d'un futur champion. Il faudra donc réagir au plus vite pour Ancelotti et ses hommes, dès le week-end prochain et le traditionnel Clasico face à l'OM. En attendant, Zoumana Camara a tenu à positiver après cette rencontre en terre lorraine. Titulaire au coup d'envoi, l'ancien stéphanois n'a pas caché sa surprise de se voir dans le onze type d'Ancelotti. Un choix parmi tant d'autres, motivé par la volonté de pousser sur le banc Sakho ou encore Nenê.

"Le foot est parfois cruel, parfois on a moins bien joué et on a ramené des points, aujourd'hui on ne méritait pas du tout de perdre. On monopolisait le ballon. Il faut garder des choses positives, il y en a. Il faut avoir les nerfs solides, garder la tête haute. On voulait gagner, s'imposer, on veut aller au bout, c'est une étape. J'ai appris juste avant le match que j'allais jouer, c'est vrai que ces derniers temps, j'étais entre les tribunes et le banc, ce n'était pas facile à vivre, avoue ainsi Camara. Franchement, j'étais un petit peu surpris d'être dans les choix du coach. Mais je me tiens prêt et je bosse à l'entraînement. J'ai toujours espoir d'y être quand le coach donne l'équipe. Je ne pense pas que le vestiaire va exploser."

Photos Matchs : Nancy 2 - 1 PSG