Man City

La presse anglaise démonte l'attitude des Parisiens

Commentaire(s)
Neymar avec Paris
Neymar avec Paris

Auteur d'un doublé hier soir contre le Paris Saint-Germain (2-0), Riyad Mahrez a permis à son équipe de se qualifier pour la première finale de Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. Ce matin, la presse anglaise s'enflamme pour l'Algérien, le nouveau héros de Manchester.

Déjà buteur à l'aller, Riyad Mahrez a de nouveau frappé mardi soir, en inscrivant un doublé contre le Paris Saint-Germain lors des demi-finales retour de la Ligue des Champions (2-0). Forcément, ce matin la presse anglaise loue la prestation de l'Algérien, qui est devenu hier le meilleur buteur algérien dans l'histoire de la compétition (10 buts).

Tout d'abord, le Mirror titre "Marvel" avec en Une la célébration de Mahrez. Le titre fait un jeu de mot en référence à l'ailier des Skyblues, et au mot anglais "Marvel", signifiant "extraordinaire". Le Telegraph Sport a réalisé le même jeu de mots : "Mah-vels", et que "City attend sa première finale européenne après 51 ans grâce au doublé de Mahrez". De plus, le Independent Sport titre : "Magic Mahrez", et que son "doublé envoie City en finale de Ligue des Champions". Enfin, le "Daily Express Sport" met en avant les conditions climatiques du match, qui s'est joué sur un terrain rempli de grêle : "Ice cool", avec en Une la célébration des joueurs de City autour de Mahrez. En France, L'Équipe titre plutôt sur la fin du beau parcours du Paris Saint-Germain : "The End". Après avoir éliminé le FC Barcelone et le tenant du titre le Bayern Munich, le club de la capitale bute sur Manchester City, qui n'a pas perdu depuis 23 matchs. La dernière équipe à avoir battu les hommes de Pep Guardiola est... L'Olympique Lyonnais.

Neymar invité à "se tester en Angleterre"

En plus de saluer la performance de Mahrez, la presse anglaise dénonce également l'attitude des Parisiens sur la pelouse hier, qui ont craqué au fil des minutes. "Di Maria a prouvé à Arsène Wenger qu'il avait raison", évoque ainsi le Daily Mail, revenant sur les déclarations de l'ancien entraineur d'Arsenal après le match aller, qui avait pointé du doigt la fragilité mentale des joueurs du PSG. De son côté, le Daily Telegraph attaque le club de la capitale. "Un PSG agressif et pathétique prouve que l'argent ne peut pas acheter la classe. Un carton rouge, des plongeons, des discussions incessantes avec l'arbitre, voilà à quoi s'occupent les Parisiens".

Un joueur particulièrement est ciblé par les tabloïds anglais et le Daily Telegraph, il s'agit de Neymar. "Alors que City l'étouffait, il est devenu irritable comme ses coéquipiers, affrontant Bernardo Silva après s'être pris un coup sur la cheville", peut-on lire sur le journal anglais, qui demande ensuite au Brésilien de venir se "tester en Angleterre". "Un vrai défi serait d'essayer de se tester en Angleterre, où les gémissements ne seraient pas tolérés. La question serait posée de savoir s'il pourrait prendre le dessus sur des joueurs comme Kyle Walker, ou sur le grand nombre d'arrières droits de classe internationale en Premier League, de manière régulière". Enfin, Rio Ferdinand, ancien défenseur de Manchester United et consultant sur BT Sport, charge aussi le club parisien. "A la fin, c'était embarrassant pour le PSG, pourtant une équipe pleine d'expérience et de leaders". En plus d'être éliminé, Paris en prend pour son grade...