LDC

PSG - RB Leipzig : Le PSG souffre mais enchaîne un deuxième succès (résumé et notes)

Le Paris Saint-Germain a dominé le RB Leipzig (3-2), ce mardi soir en Ligue des Champions.
Le Paris Saint-Germain a dominé le RB Leipzig (3-2), ce mardi soir en Ligue des Champions.

Après un nul inaugural sur la pelouse du Club Bruges (1-1), puis une victoire face à Manchester City (2-0), le Paris Saint-Germain a arraché le succès face au RB Leipzig (3-2), ce mardi soir, lors de la 3ème journée de la phase de groupes (A) de la Ligue des Champions. Menés et malmenés par des Allemands incisifs, les Parisiens ont su renverser la vapeur après l'heure de jeu, portés par le duo Kylian Mbappé - Lionel Messi.

Ligue des champions - Group Stage / Groupe A

Paris
3 - 2 - RB Leipzig
K. Mbappe Lottin 9'
L. Messi 67'
L. Messi 74'
28' André Silva
57' N. Mukiele

Dans un Parc des Princes bouillant, la rencontre entre les deux extrêmes - actuels - de cette poule A n'a pas connu de round d'observation. Obligés de s'imposer après deux défaites de rang (face à Manchester City 6-3, puis contre le Club Bruges 1-2), les Allemands ont démarré leur partie tambour battant. Ainsi, sur une mauvaise passe de Marco Verratti mal négociée par Presnel Kimpembe, Konrad Laimer, d'un tir du plat du pied gauche, a rapidement mis Keylor Navas à contribution (3ème). Tout proche d'être cueilli à froid, le Paris Saint-Germain a alors répondu du tac-au-tac, via Julian Draxler, auteur d'une belle reprise de volée qui a frôlé le cadre du but allemand (6ème). Le RBL a, à son tour, répliqué, contraignant Keylor Navas à une double parade décisive, d'abord sur une tête d'André Silva puis sur une frappe du droit de Konrad Laimer (8ème). Sous pression, le PSG a finalement pris les devants, sur une action rapide dont il a le secret. Sur une longue transversale de Marquinhos, Julian Draxler a eu la bonne idée de jouer en une touche pour lancer Kylian Mbappé dans la profondeur. Opposé à Willi Orban, le numéro 7 des Rouge-et-Bleu a poussé son effort, fixé son adversaire direct, puis décoché une frappe du pied droit, au sol, qui a trompé la vigilance de Péter Gulácsi, battu sur son premier poteau (1-0, 10ème).

Le PSG souffre et se fait reprendre

Devant au tableau d'affichage un peu contre le cours du jeu, les protégés de Mauricio Pochettino n'ont alors pas su maîtriser leur sujet. Incisifs et dynamiques, les joueurs du RBL sont repartis à l'assaut de la cage parisienne et se sont montrés menaçants à plusieurs reprises. Sur un coup-franc, Marquinhos a d'abord joué les pompiers de service juste devant sa ligne pour écarter le danger (25ème). Quelques instants plus tard, Keylor Navas a pu compter sur l'aide bienvenue de son montant pour détourner une très belle frappe d'un André Silva décidément très en vue (27ème) ! À force de reculer et de subir, le club de la capitale française a finalement et logiquement craqué. Après une sortie de balle sublime, Angeliño a été trouvé dans son couloir gauche puis s'est fendu d'une merveille de ballon à destination d'André Silva. Au second poteau, l'attaquant lusitanien a fait le geste juste, plaçant son plat du pied droit en opposition pour expédier le cuir dans les filets de Keylor Navas (1-1, 28ème). Réveillés par cette égalisation, les coéquipiers de Lionel Messi, discret jusque-là, ont peu à peu remis le pied sur le cuir, sans toutefois se montrer dangereux. Le dernier frisson de ce premier acte, animé et enlevé, a même été à mettre au crédit des hommes de Jesse Marsch. En effet, sur une nouvelle incursion du RBL, Christopher Nkunku, après une belle percée, a chatouillé le cadre parisien d'une frappe du droit croisée (44ème).

Kylian Mbappé et Lionel Messi renversent le RBL

Au retour des vestiaires, le second acte a démarré comme le précédent, ou presque. Mordants, les Allemands ont rapidement mis la main sur les débats. Mais, cette fois, le RBL est bel et bien parvenu à concrétiser sa domination au tableau d'affichage. Trouvé dans son couloir gauche, Angeliño s'est distingué par un nouveau caviar, à destination de Nordi Mukiele. D'un plat du pied droit, l'ancien joueur du MHSC a alors expédié le cuir dans la lucarne d'un Keylor Navas abandonné par sa défense (1-2, 57ème). Son équipe menée et malmenée, Mauricio Pochettino s'est décidé, après l'heure de jeu, à revoir ses plans pour faire passer son équipe dans un schéma à trois axiaux. Un choix pas vraiment payant, pendant de longues minutes. Dans le dur sur le plan collectif, le PSG a heureusement pu compter sur ses stars pour sonner la révolte. Ainsi, sur une erreur de Tyler Adams, Kylian Mbappé a offert l'égalisation à Lionel Messi, buteur en deux temps après une première frappe sur le poteau (2-2, 67ème). Revigorés par ce retour au score, le PSG ne s'est pas arrêté en si bon chemin, toujours porté par un Kylian Mbappé tranchant.

Une Panenka pour Messi, une transformation pour Mbappé

Sur une nouvelle offensive du numéro 7 parisien, Mohamed Simakan s'est rendu coupable d'une faute grossière dans sa surface. L'arbitre de la rencontre n'a pas hésité un seul instant et a désigné le point de penalty. Face à Péter Gulácsi, Lionel Messi s'est offert un petit bonbon, transformant la sentence d’une sublime Panenka du pied gauche (3-2, 74ème). Le Parc a alors chaviré de bonheur devant l'inspiration géniale de son numéro 30. Renversé et sonné, le RBL a tenté de réagir et de revenir dans le match. Mais le PSG, au courage, poussé par ses supporters, a su tenir. Il aurait même pu s'offrir un succès plus large mais Kylian Mbappé, sur un penalty obtenu par Achraf Hakimi avec l'aide de la VAR, a envoyé le ballon dans le ciel de l'antre francilienne (90ème+4). Un raté finalement sans conséquence pour un PSG loin d'être convaincant mais encore victorieux. Suite à ce succès étriqué, le deuxième de rang dans la compétition, les Rouge-et-Bleu reprennent la tête du groupe A (7 points), une petite longueur devant Manchester City (6 points), tombeur du Club Bruges (1-5) un peu plus tôt dans la soirée. Qu'on se le dise, c'est bien là l'essentiel.

Photos Matchs : Paris 3 - 2 Leipzig