LDC

Le PSG perd la tête et sort en demi-finale face à Man City (résumé et notes)

Commentaire(s)
Paris s'incline face à Man City
Paris s'incline face à Man City

Le Paris Saint-Germain n'atteindra pas, pour la deuxième fois consécutive, la finale de la Ligue des Champions. Face à des Citizen sérieux et appliqués, les Parisiens ont chuté (0-2) et montré un bien mauvais visage en deuxième mi-temps. Les Franciliens ont manqué de beaucoup de choses, mais surtout de mental.

Ligue des champions - Demi-finales

Manchester City
2 - 01 - 0 Paris
R. Mahrez 11'
R. Mahrez 63'

Après le beau temps de Catalogne et la neige de Munich, le Paris Saint-Germain devait composer avec la grêle de Manchester en plein mois de mai pour poursuivre son incroyable épopée en Ligue des Champions. Mais contrairement à la réussite des mois précédents, le PSG termine finalement son parcours européen de la plus douloureuse des manières : aux portes de la finale. Après une finale l'an passé à Lisbonne, perdue face au Bayern, les Parisiens se sont, en effet, inclinés en demi-finale face à un Manchester City chirurgical (0-2, 1-4 en cumulé). Mais clairement, le visage montré par les Parisiens a été bien décevant...

Les paris complètements perdus de Mauricio Pochettino

Dans la préparation de cette rencontre primordiale pour le club, Mauricio Pochettino a dû composer avec l'absence de Kylian Mbappé, finalement beaucoup trop court pour cette rencontre. L'Argentin a donc tenté des paris pour cette demi-finale retour, qui se sont tous révélés perdants : Herrera, Icardi voire même Florenzi, en concurrence avec Dagba pour le poste de latéral droit. Pourtant, le PSG démarre plutôt bien la rencontre malgré les conditions météo bien étonnantes pour un mois de mai. Comme au match aller, les Parisiens débutent dans le camp adverse et font bien tourner le ballon. Neymar, qui avait promis de mourir sur le terrain pour envoyer le PSG en finale de Ligue des Champions, arme le premier avec une frappe contrée par la défense italienne (5ème). Avant ça, Fernandinho, coup surprise de Pep Guardiola pour la rencontre, avait démarré son travail de sape avec deux grosses fautes sur Di Maria (2ème) puis Diallo, sans jamais être averti. Mais finalement, Man City fait mouche pour sa première action chaude !

Dès la 10ème minute, le PSG tente de lancer un gros pressing pour pousser à la faute les Citizen. Mais Ederson fait parler sa merveilleuse technique jeu au pied et envoie un ballon parfait en profondeur pour Zinchenko, laissé complètement libre par Florenzi qui presse à contre-sens. Résultat, l'Ukrainien, déjà très intéressant à l'aller, file au cage avant de centrer en retrait pour De Bruyne, qui voit sa frappe être contrée par Florenzi. Mahrez, côté droit, récupère et trouve la faille en une touche du pied droit devant Navas, qui peine à se coucher. Le scénario catastrophe pour Paris se profile, même si, dans les faits, rien ne change puisque le club de la capitale doit marquer deux buts au minimum.

Marquinhos trouve la barre, Di Maria rate le cadre

Dans cette première mi-temps, les Parisiens restent toutefois sérieux et trouvent la barre transversale à la 16ème minute par Marquinhos, sur un centre de Di Maria côté gauche. Deux minutes plus tard, Bernardo Silva perd le ballon sous pression et Angel Di Maria croit profiter du mauvais placement d'Ederson pour faire mouche, mais son ballon passe juste à côté des cages (18ème). Excepté ces deux grosses occasions, les hommes de Mauricio Pochettino peinent à se montrer réellement dangereux dans cette première mi-temps malgré la possession (56%) et les tirs (7 tentatives mais 0 cadrée). En bref, Paris a une possession stérile face à des Citizen sérieux et appliqués, bien conscients qu'ils ont fait une grande partie du chemin. Au contraire, certaines individualités côté parisien comme Florenzi, Herrera et Icardi traversent la rencontre de manière fantomatique, entre mauvais contrôles, passes désastreuses, et placements hasardeux.

Au retour des vestiaires, les ajustements de Mauricio Pochettino ne changent pas grand chose. Si les Parisiens ont quelques sursauts d'orgueil, Manchester tient bon grâce à un excellent Ruben Dias, qui dévie une frappe de Di Maria (48ème) ou une volée d'Herrera (61ème). Zinchenko, lui aussi, est décisif devant Neymar (54ème), qui avait profité d'une bon pressing de Di Maria devant Stones (54ème). Mais finalement, l'intervention du défenseur portugais sur Herrera éteint les espoirs français puisque deux minutes plus tard City se met définitivement à l'abris.

Riyad Mahrez éteint Paris

Alessandro Florenzi, encore lui, ajoute une nouvelle bourde à son match catastrophique et relance directement dans des pieds adverses et le contre part à une vitesse folle. Zinchenko intercepte, De Bruyne lance ensuite Foden sur sa gauche, qui centre au sol aux six mètres pour Riyad Mahrez. L'Algérien punit Navas une seconde fois à bout portant, du pied gauche (63ème). La suite du match est prévisible côté parisien : les nerfs lâchent complètement, les mauvais coups s'enchaînent et les fils d'Angel Di Maria se touchent face à Fernandinho. L'Argentin est exclu directement pour une vilaine semelle sur le pied du Brésilien (69ème) et abandonne les siens au pire moment.

Trois buts à marquer et avec une infériorité numérique en plus, le PSG dit désormais adieu à la finale. Mais au lieu de finir dignement et avec une belle image, les cartons défilent aussi vite que les minutes et les Parisiens sortent complètement de leur match. Marco Verratti est averti (71ème), comme Danilo pour un vilain geste sur Gabriel Jesus (89ème) ou encore Kimpembe (87ème). Le PSG aurait même pu encaisser un troisième but par l'intenable Phil Foden, qui touche le poteau gauche de Keylor Navas (80ème). Paris sort bien tristement de cette Ligue des Champions et gâche la belle histoire créée durant les affiches précédentes face au FC Barcelone et le Bayern Munich.

Ultra-réalistes lors des tours précédents, les hommes de Mauricio Pochettino n'ont clairement pas été au niveau sur les deux rencontres. Le dernier tir cadré des Franciliens face à Manchester City remonte à la 28ème minute... du match aller ! Pour les Parisiens, il faudra vite se remobiliser pour éviter une saison blanche : la Ligue 1 n'est pas assurée (2ème, à un point de Lille) et la demi-finale de Coupe de France face à Montpellier à la Mosson ne sera pas une mince affaire...