LDC

Le PSG est sous pression pour cette nouvelle campagne de LDC

Julien Castanheira
Les Parisiens rigolent après un but
Les Parisiens rigolent après un but

Alors que le PSG entame sa campagne de Ligue des Champions ce mercredi face à Bruges, la presse européenne a mis la pression sur les Parisiens, favoris au titre.

Dans un peu plus de 24 heures maintenant, le Paris Saint-Germain va lancer sa campagne européenne en Ligue des Champions face au Club Bruges. Les Franciliens, finalistes en 2020 et demi-finalistes en 2021, sont désormais les très gros favoris pour soulever la coupe aux grandes oreilles en raison de son mercato XXL : Messi, Ramos, Wijnaldum, Donnarumma, Hakimi, Nuno Mendes. Et forcément, l'Europe entière met la pression sur les Rouge-et-Bleu et les attend même au tournant.

En effet, pour L'Equipe, le PSG est le "favori naturel de la Ligue des Champions" devant le Bayern Munich, Manchester City ou Chelsea, pourtant le champion d'Europe en titre. Mais en raison des énormes renforts arrivés cet été, Paris est considéré "comme l’équipe à battre aux yeux du reste de l’Europe". Nos confrères se sont également amusés à sonder les pays étrangers concernant la perception du PSG. En Espagne, Paris "suscite animosité et défiance et est vu comme un agaçant nouveau prétendant sérieux à la victoire en Ligue des champions".

"Une nouvelle capitale déclarée du football"

L'ancien président du Real Madrid, Ramon Calderon, a évoqué cette jalousie naissante des autres clubs envers les Parisiens. "On reproche au PSG ce que le Real et le Barça font depuis toujours : recruter les meilleurs joueurs ou parvenir à les conserver. C’est pour ça qu’il est aujourd’hui perçu comme le grand rival. Ce sont les nouveaux « Galactiques » et quand quelqu’un a ce que tu désires, ça suscite de la jalousie et de l’envie."

Chez les Anglais, Oliver Holt, journaliste pour le Daily Mail, est impatient de voir le trio Mbappé, Messi et Neymar même s'il se pose des questions sur l'équilibre des comptes. "Paris a réussi à rassembler Messi, Neymar et Mbappé qui sont peut-être les trois meilleurs joueurs du monde : ça fait rêver n'importe quel amateur de foot... Il y a quelques années, j'avais emmené mon fils au Camp Nou juste pour qu'il puisse dire plus tard : "J'ai vu jouer Messi ". Maintenant, si j'en ai la possibilité, je vais l'emmener au Parc pour qu'il puisse dire : "J'ai vu jouer Messi, Neymar et Mbappé ensemble" (il sourit).

"Condamnés à gagner la Ligue des Champions"

Dans son édition du jour, AS préfère voir le bon côté en qualifiant Paris comme "une nouvelle capitale déclarée du football". On retient évidemment la première campagne de LDC de Lionel Messi sans le Barça, lui qui va former "une ligne d’attaque de rêve aux côtés de Mbappé et Neymar". Pour le média madrilène, il n'y a pas de doute : "C’est maintenant ou jamais pour les Parisiens !" L'Espagne met un petit coup de pression au PSG mais ce n'est rien comparé aux médias italiens !

Pour la Gazzetta dello Sport, les Parisiens sont "condamnés à gagner la Ligue des Champions" et n'ont "aucune excuse" en cas d'échec. Avec le trio Mbappé, Messi et Neymar, Mauricio Pochettino a une équipe "fantastique" digne d'un "jeu vidéo", tout simplement. L'entraîneur argentin est aussi attendu au tournant par le Corriere della Serra : "Le PSG est, avant d'être une équipe, une collection de figurines (...) C'est un rouleau compresseur, mais les grands noms se suffisent pas. Il faut une équipe. Pochettino va devoir transformer les figurines en un collectif solide, homogène, équilibré". Le PSG est attendu !