L1

Paris maîtrise le Classico

Commentaire(s)
Erding buteur
Erding buteur
Le Paris Saint Germain c'est imposé ce soir 2-1 face à Marseille et se retrouve 3e du classement. Après six ans de disette contre l'ennemi juré Paris a pu compter sur Erding et Hoarau pour s'imposer. l'OM qui compte un match en retard, est désormais 4e.

Paris SG 2-1 Marseille


buteurs : Erding (9e), Hoarau (19e) pour Paris; Lucho (23e) pour Marseille.

Erding-Hoarau retrouvés :

Si Marseille avait la possibilité de rejoindre Brest en haut du classement et de prendre la tête du championnat, dès le début du match ce sont les Parisiens qui ont imposé leur style de jeu. Un pressing très haut, empêchant Marseille de construire, remettant en jambe le duo Erding Hoarau dès les premières minutes. Le Turc qui, suite à une frappe de Néné mal repoussé par Mandanda peu inspiré, ouvrait le score (9e). Dix minutes plus tard, sur une nouvelle récupération, Hoarau se jouait de la défense olympienne d'un une-deux avec Néné, le brésilien qui remisait d'une magnifique louche par-dessus la défense, pour laisser le réunionnais conclure d'un petit pont sur le portier Marseillais (2-0, 19e). Mais Lucho opportuniste, poussait le ballon au fond des filets d'Edel qui venait de repoussé un centre tir de Gignac (23e). On pensait alors, assister un match débridé avec des buts à gogo, pourtant à la mi temps le score restait intact.

Une bataille tactique :

En deuxième mi-temps si l'intensité n'était pas au rendez-vous, on assista à une véritable bataille tactique des deux entraineurs. Abriel remplaçait dès le retour des vestiaires Kaboré invisible et à la peine. Un changement sans grandes conséquences. Côté parisiens, Bodmer prenait la place de Giuly et apportait sa densité au milieu du terrain. Un apport qui consolidait la défense parisienne déjà intraitable, à l'image de Sylvain Armand, monstrueux ce soir. Et quand ce n'était pas l'ancien nantais qui faisait des siennes pour empêcher les attaques marseillaises, c'est Chantome qui orchestrait le jeu parisien. Le jeune milieu de terrain formé au club, infatigable dans l'entre jeu commente : " Ça me fait plaisir de rejouer et d’apporter le maximum à l’équipe. Nous avons eu quelques difficultés en début de seconde période jusqu’à l’entrée de Mathieu Bodmer. C’était une belle équipe de l’OM et nous sommes donc très satisfaits d’avoir gagné. J’espère que nous allons continuer sur cette voie là."
Après avoir raté son début de match, l'OM n'a jamais réussi à inverser la tendance, jouant trop souvent à la passe à dix en deuxième mi-temps. Une performance décevante, qui confirme que Didier Deschamps n'a pas retrouvé le petit truc qui faisait le succès de son équipe l'année dernière.

Photos Matchs : Clasico : Paris SG 2 - 1 Marseille