Copa America

Di Maria décisif lors du succès de l'Argentine contre le Paraguay

Lucas Desort
DI Maria avec le maillot du PSG
DI Maria avec le maillot du PSG

Cette nuit au Brésil débutait la troisième journée du groupe A de la Copa America par un choc entre l'Uruguay et le Chili, qui s'est terminé sur un score de parité (1-1). Si ce sont les hommes d'Óscar Tabárez qui entament le mieux cette rencontre, c'est la Roja qui trouve en première le chemin des filets. Sur une phase arrêtée, Eduardo Vargas combine avec Ben Brereton qui le lance en profondeur. Très excentré sur le côté droit, l'avant-centre de l'Atlético Mineiro enclenche une puissante frappe croisée et ouvre le score pour les siens (26ème). Les Uruguayens réagissent et accentuent leur domination, mais Claudio Bravo repousse les assauts des attaquants adverses. À quelques minutes de la fin de la première mi-temps, Guillermo Maripán va sortir sur blessure et céder sa place à Enzo Roco. Seulement quelques minutes après le retour des vestiaires, c'est le buteur Eduardo Vargas qui sort après avoir reçu un coup et se fait remplacer par Jean Meneses. Dix minutes plus tard, Facundo Torres se charge de tirer un corner de la droite vers la gauche et le dépose sur la tête de Diego Godín. Le capitaine de la sélection uruguayenne prolonge le cuir au second poteau vers Luis Suárez qui est au duel avec Arturo Vidal. Malheureusement, le milieu de terrain chilien va égaliser en propulsant involontairement le ballon sous la barre transversale de Claudio Bravo (66ème).

Plus tard dans la nuit, l'Argentine s'est imposée sur la plus petite des marges (1-0) contre le Paraguay. Comme à son habitude, l'Albiceleste met la pression d'entrée sur la défense adversaire et celle-ci va rapidement craquer. Après dix minutes de jeu, Ángel Di María part côté droit puis repique dans l'axe, avant de lancer en profondeur Papu Gomez. Le buteur du FC Séville se présente face au portier paraguayen et l'élimine d'une magnifique petite balle piquée. Si les Argentins vont laisser la possession à leur adversaire du soir, ils vont néanmoins se procurer les occasions les plus dangereuses. Les hommes d'Eduardo Berizzo ne vont jamais réellement réussir à mettre en danger Emiliano Martinez et le score va en rester là.

À la fin de cette soirée, l'Argentine (1ère, 7 points) retrouve la tête du classement. Malgré son match nul, le Chili (2ème 5 points) conserve sa seconde place et compte seulement deux points de retard sur la formation de Lionel Scolani. Le Paraguay (3ème, 3 points) ferme le podium. L'Uruguay (4ème, 1 point) inscrit son premier point de la compétition et compte seulement un point d'avance sur la dernière place.