ASNL

Fernandez : "Il y a de quoi être heureux"

Commentaire(s)

Tombeur du Paris Saint-Germain (2-1), ce samedi, l'AS Nancy-Lorraine a réalisé une excellente opération en vue du maintien. Désormais onzièmes, les lorrains se sont offerts un important bol d'air frais, reléguant le premier relégable à six longueurs. De quoi satisfaire Jean Fernandez, tout sourire à l'issue de la rencontre.

"Il y a de quoi être heureux. On savait que le match allait être difficile et il l'a été, surtout en deuxième période. D'habitude, Paris marque dans les dernières minutes et là c'est nous qui l'avons fait, se réjouit Fernandez. Mais c'est le foot, on se bat pour le maintien, eux c'est pour le titre. C'est bien d'avoir pris trois points, cela nous donne un peu d'oxygène parce que les résultats de ce soir étaient un peu compliqués. On a surtout réalisé une bonne première période, c'est là qu'on a pesé sur le match. En deuxième période, on a surtout souffert au niveau de l'impact physique. On est sur une bonne série. Tant qu'on peut prendre les points, on les prend parce qu'on aura certainement une période difficile d'ici la fin de saison."