Les relations Tuchel/Henrique encore refroidies par le mercato

Commentaire(s)
Ça se tend entre Thomas Tuchel et Antero Henrique
Ça se tend entre Thomas Tuchel et Antero Henrique

Les difficultés rencontrées par le PSG durant ce mercato d'hiver peuvent s'expliquer par la lutte d'influence que se sont livrés Thomas Tuchel et Antero Henrique, son directeur sportif.

Paredes, puis plus rien. Voilà le bref récapitulatif du mercato parisien cet hiver. Le PSG, qui ne s'était pourtant pas attaqué à des noms bien ronflants (Idrissa Gueye, Julian Weigl, Thiago Mendes, Luciano Acosta, Renato Sanches, Allan...), n'est parvenu à conclure qu'un seul transfert, là où son entraîneur Thomas Tuchel avait souligné l'urgence d'apporter au moins trois renforts à son effectif. Un échec qui va creuser un peu plus le fossé entre le technicien allemand et le directeur sportif, Antero Henrique. Si plusieurs cibles n'ont pas pu être atteintes en raison des difficultés à négocier avec leurs clubs (Gueye, Allan, Doucouré ou R.Sanches notamment), certains dossiers ont capoté en raison des divergences entre les deux hommes.

Tuchel, qui avait fait part de son impatience, dimanche, en voyant l'arrivée de Leandro Paredes retardée, aurait la sensation que ses choix sont trop rarement suivis. Que ce soit sur le mercato, où seuls Thilo Kehrer et Eric Choupo-Moting ont été recruté sous ses conseils, mais aussi dans la gestion de son groupe, dont Adrien Rabiot a été exclu par Henrique suite à son refus de prolonger. Sa volonté de réintégrer le milieu de 23 ans serait d'ailleurs à l'origine de son refus concernant le Lillois Thiago Mendes, dossier mené par Henrique qui aurait probablement abouti si l'allemand n'avait pas mis son veto. De la même manière, certaines voix indiquent que Tuchel aurait refusé la venue de Luciano Acosta, proposé par un agent proche d'Henrique pour remplacer Neymar.

Henrique fragilisé, Wenger plus que jamais envisagé

Dans son souci de densifier son milieu de terrain, et après avoir constaté l'incapacité de son directeur sportif à faire venir Julian Weigl en provenance de Dortmund, l'ancien coach du BVB aurait de son côté poussé pour le recrutement du jeune Maximilian Eggestein (22 ans/Werder Brême), selon Le Parisien. L'un des agents du joueur était même à Paris hier, mais le dossier aurait encore fini par capoter. Au final, cette lutte d'influence entre Tuchel et Henrique a totalement desservi les champions de France, qui vont entamer la période charnière de leur saison avec un effectif très réduit. Elle va également imposer à Nasser al-Khelaïfi de prendre une décision sur l'avenir de l'un des deux, alors que le nom d'Arsène Wenger circule depuis plusieurs mois pour venir occuper un poste à la direction sportive du PSG. D'après L'Equipe, certaines personnes en interne militeraient déjà pour son arrivée à la place de Henrique.

Commentaire(s)