PSG

Les adieux magnifiques de Gianluigi Buffon

Commentaire(s)
Buffon rédige un joli message d'adieu
Buffon rédige un joli message d'adieu

Alors qu'il ne prolongera pas son contrat au Paris Saint-Germain, Gianluigi Buffon a rédigé un sublime message d'adieu à l'encontre du club de la capitale et ses supporters.

Gianluigi Buffon au PSG, c'est déjà fini ! Le portier italien de 41 ans ne prolongera pas l'aventure avec le Paris Saint-Germain, comme l'a expliqué le club de la capitale sur son site internet. Si la direction du club de la capitale a tenu à remercier le quadragénaire pour son (court) parcours et son immense carrière, le gardien -libre de tout contrat au 30 juin- a adressé un joli message d'adieu aux fans parisiens, sur Instagram et dans le communiqué de presse du club.

"Merci à tous pour tout ce que j’ai eu la possibilité de vivre à Paris. Merci pour les émotions partagées ensemble. Il y a douze mois, j’arrivais au Paris Saint-Germain empli d’enthousiasme et accueilli par l’incroyable chaleur des supporters. C’était vraiment émouvant. Merci, encore une fois, de tout mon cœur" explique Gigi Buffon, champion du Monde en 2006. "Je repars heureux d’avoir vécu cette expérience qui m’a sans doute amélioré et fait grandir. Aujourd’hui se termine mon aventure hors de l’Italie. Je tiens à remercier le Président Nasser Al-Khelaïfi, l’ensemble du Club et de mes coéquipiers. Je vous souhaite à tous le meilleur, convaincu que vous écrirez tous ensemble les pages d’une histoire magnifique".

Buffon a tenu à conclure son message par une référence au célèbre auteur américain, Ernest Hemingway. "Ernest Hemingway a écrit qu’il n’existait que deux endroits au monde où l’on puisse vivre heureux : chez soi et à Paris. Depuis aujourd’hui, cela vaudra pour moi également : Paris, quelque part, sera toujours un peu chez moi… Allez Paris ! Merci et bonne chance pour tout !" Buffon, la classe jusqu'au bout !

Voir cette publication sur Instagram

🇮🇹 Ernest Hemingway ha scritto che “ci sono solo due posti al mondo dove possiamo vivere felicemente: a casa e a Parigi”. Da oggi per me queste due cose un po’ coincideranno. Parigi, a suo modo, sarà per sempre anche un po’ casa. Grazie per ciò che ho avuto la possibilità di vivere. Grazie per l’accoglienza, le emozioni e le fatiche vissute assieme. Uno vicino all’altro. Compagni di lavoro, di squadra e di viaggio. 12 mesi fa sono arrivato pieno di entusiasmo, accolto dall’incredibile calore dei tifosi. Mi avete commosso. Grazie ancora con tutto il cuore. Riparto più ricco e soddisfatto di un’esperienza che mi ha certamente migliorato e fatto crescere ulteriormente. Oggi si conclude questa mia avventura fuori dall’Italia: il @psg mi ha proposto un rinnovo di contratto che non mi sono sentito di accettare spinto dal desiderio di prepararmi a nuove esperienze umane e nuove sfide professionali. Ringrazio il Presidente Nasser, i dirigenti e tutti i miei compagni di squadra che mi hanno regalato tanti giorni di spensierata giovinezza. Vi auguro il meglio convinto che continuerete a scrivere insieme le pagine di questa importante storia. Allez Paris! Merci e bonne chance pour tout! 🇫🇷 Ernest Hemingway écrit qu’il n’y a que deux endroits au monde où l’on puisse vivre heureux : chez soi et à Paris. Depuis aujourd’hui, ça vaudra pour moi aussi. Paris, en quelque manière, sera toujours un peu chez moi. Merci pour tout ce que j’ai eu la possibilité de vivre. Merci pour l’accueil, les émotions et les fatigues éprouvées ensemble. L’un à côté de l’autre. Compagnons de travail, d’équipe et de voyage. Il y a 12 mois j’arrivais plein d’enthousiasme, accueilli par l’incroyable chaleur des supporters. C’était vraiment émouvant. Merci, encore une fois, de tout mon cœur. Je repars enrichi et satisfait par une expérience qui sans doute m’a amélioré et m’a fait croître. Aujourd’hui se termine mon aventure hors de l’Italie : le Paris Saint-Germain m’a proposé de renouveler mon contrat mais je ne me suis pas senti d’accepter, poussé par le désir d’affronter des nouvelles expériences...

Une publication partagée par Gianluigi Buffon (@gianluigibuffon) le5 Juin 2019 à 8 :33 PDT