PSG

Le mercato, son poste, le racisme et la C1, Marquinhos se confie

Commentaire(s)
Marquinhos entame sa 8ème saison à Paris
Marquinhos entame sa 8ème saison à Paris

Dans un long entretien accordé au Parisien, le défenseur brésilien du PSG, Marquinhos (26 ans), revient sur le mercato, le capitanat, la Ligue des Champions et l'affaire Alvaro/Neymar.

Cadre du vestiaire, devenu capitaine cette saison Marquinhos entame déjà sa huitième saison sous le maillot parisien. Le numéro 5 du PSG aura la lourde de tâche de faire oublier son compatriote Thiago Silva parti à Chelsea et dont il a hérité du brassard de capitaine. "Il m'a donné tous les conseils possibles et on communique encore un maximum, explique Marquinhos. Je veux donner un maximum d'énergie pour mes coéquipiers. Être présent, aider, penser toujours à l'équipe avant moi-même ou un joueur en particulier. Être capitaine, c'est beaucoup de responsabilités."

Marquinhos défend Neymar

En bon capitaine Marqui' a aussi pris la parole pour défendre son ami Neymar suite à l'affaire des propos racistes lors de PSG-OM. "Certaines choses se passent sur le terrain avec le stress et la pression, mais il ne faut pas en arriver à ce genre d'insultes. Tout le monde peut faire des erreurs dans la vie mais, quand c'est le cas, on doit payer. Il faut voir si les images amènent des preuves. Si c'est le cas, le joueur (Alvaro) devra payer et apprendre de ses erreurs," a commenté l'ancien joueur de la Roma.

Concernant les accusations de propos racistes de Neymar envers Sakai ? "Je connais Neymar, c'est quelqu'un qui n'a jamais proféré d'insultes racistes."

"J'aime de plus en plus jouer au milieu"

Au service de l'équipe depuis son arrivée en 2013, le joueur formé à Corinthians a aussi abordé sa polyvalence. "Avant, j'avais une petite préférence pour la défense, c'est vrai. J'aime de plus en plus jouer au milieu. C'est un poste totalement différent, où tu touches plus de ballons, tu participes plus au jeu.Parfois, il faut jouer au milieu, parfois en défense. Ça ne me gêne pas, c'est une chose qui me plaît. Ça me montre que le coach a une grande confiance en moi."

La finale de C1, une fierté

Marquinhos est aussi revenu sur le parcours parisien en Ligue des Champions. Il confesse : "C'est dur d'arriver en finale, aussi près d'un titre et ne pas le gagner. Mais vu d'où on venait ces dernières années, ce qu'on a fait cette saison était un vrai plus pour nous. C'est plus une fierté qu'une cicatrice. J'ai bien aimé la manière dont l'équipe a été compétitive et a vécu comme un groupe, en allant dans la même direction."

Le mercato

Pour espérer atteindre de nouveau la finale, nul doute que le PSG devra compenser les départs de Thiago Silva, Cavani, Meunier, Choupo-Moting, Kouassi etc. Et Marquinhos est d'accord avec cela. "J'ai d'abord envie de dire que mes coéquipiers sont les meilleurs au monde (rires) ! Je crois beaucoup en cette équipe ! Mais si des joueurs peuvent venir nous aider, ça ne peut nous faire que du bien. C'est bon pour la concurrence, pour la saison, pour nos objectifs…On a une très bonne base et, si le club pense à l'étoffer, c'est avec plaisir."

"Il faut toujours gagner"

Enfin Marquinhos s'est penché sur la question du début de saison en dents de scie du PSG en championnat. Pour lui : "Il faut qu'on poursuive la série de ces dernières années. Si on commence à lâcher des points à droite à gauche, les écarts vont se creuser et les adversaires vont gagner en confiance. Alors, peu importe qu'on joue mal, qu'on ne soit pas dans les meilleures dispositions, il faut toujours gagner", a conclu le parisien.