Ancelotti : "La révolution était cette saison"

Commentaire(s)

Défait sur la pelouse de Lille (1-2), ce dimanche soir, le Paris Saint-Germain pourrait bien avoir dit adieu au titre de champion de France. Désormais distancé à cinq longueurs de Montpellier, les hommes de Carlo Ancelotti semblent désormais dos au mur à quatre journées seulement du terme de la saison. Talonnés par le LOSC, les Parisiens ne sont même plus assurés d'arracher une qualification directe pour la prochaine Ligue des Champions. Et pourtant, la politique de recrutement est déjà définie dans les grandes lignes pour l'an prochain. Pas question de tout chambouler, la priorité sera alors portée sur un véritable buteur.

"Il n'y aura pas de révolution. La révolution était cette saison, assure ainsi Ancelotti au micro de RTL. Nous voulons améliorer l'équipe. Pas plus de trois-quatre joueurs l'été prochain. En attaque, nous n'avons que deux buteurs, Hoarau et Gameiro. Nous avons utilisé comme attaquant Nene, Menez et Pastore. Ils ont fait un bon travail, mais l'avant-centre sera la priorité. Nous sommes focalisés sur quelques joueurs, mais la saison n'est pas finie, nous ne pouvons pas parler avec les joueurs et les clubs, seulement avec les agents."

Commentaire(s)