Mercato

Un pacte Neymar-PSG évoqué par la presse espagnole...

Commentaire(s)

D'après les médias espagnols, les dirigeants parisiens auraient promis à Neymar que son retour à Barcelone pourrait être envisagé cet été, à condition qu'il termine la saison en trombe et que le club culé y mette le prix.

La crise au FC Barcelone a du bon pour le PSG. Préoccupée par le cas Griezmann et les tensions qui opposent Quique Setién à Lionel Messi et ses coéquipiers, la presse catalane en oublierait presque de relancer la sempiternelle rumeur d'un retour de Neymar. Au printemps, alors que la crise du covid-19 battait son plein, elle semblait s'être fait une raison, en prétextant que le club culé n'aurait jamais les moyens de faire revenir sa star cet été. Depuis, plus rien, ou presque, dans les journaux ou sur les ondes de nos confrères barcelonais...

Une anomalie dont on ne se plaindra pas à Paris, où l'on attend beaucoup du Brésilien (28 ans) en vue des finales de coupes nationales, fin juillet, et surtout du final 8 de la Ligue des Champions, en août. Mais une fois que les ultimes échéances de cette saison 2019-2020 seront passées, le feuilleton pourrait bien revenir au programme. Et puisque les médias catalans ont d'autres sujets brûlants sur le feu, c'est le journal pro-madrilène AS qui en fait la promotion ce jeudi.

Le Barça n'a toujours pas les moyens

Nos confrères évoquent en effet un "pacte" qu'auraient passé Neymar et le PSG, qui garantirait au milieu offensif un bon de sortie sous plusieurs conditions : qu'il maintienne son niveau de performance jusqu'à la fin de la saison (18 buts et 10 passes en 22 matchs avant la coupure mi-mars) et que le Barça propose une somme raisonnable pour le récupérer (un montant de 170 M€ est évoqué), voire un échange intéressant (les noms de Griezmann et Dembélé sont cités).

Ledit pacte aurait été passé il y a des mois de cela, après le dernier mercato estival, lorsque les dirigeants parisiens avaient décidé de bloquer Neymar face à l'incapacité du Barça à atteindre la somme réclamée. Pas sûr que les Blaugrana disposent de davantage de moyens cette année, mais l'espoir leur est au moins permis, puisqu'il est gratuit.