Paris jette ses dernières cartes dans la bataille pour Adrien Rabiot


Paris veut le signer à tout prix
Paris veut le signer à tout prix

Alors qu'il n'a toujours pas prolongé son contrat avec le Paris Saint-Germain, Adrien Rabiot sera libre de négocier avec n'importe quel club dans un mois et demi. Les dirigeants franciliens jettent alors leurs ultimes forces pour faire signer leur joueur...

Adrien Rabiot quittera-t-il son club formateur ? En fin de contrat au Paris Saint-Germain au mois de juin, le milieu de terrain français de 23 ans est très discret concernant son avenir. En négociation avec ses dirigeants depuis de longs mois maintenant, le natif de Saint-Maurice n'a toujours pas affiché clairement sa position. Pourtant, selon Sport, le PSG tente tout pour le faire signer !

Le PSG veut boucler le dossier très vite

D'abord, les dirigeants lui ont proposé un tout nouveau contrat pour le renouveler jusqu'en 2022 avec, forcément, une grosse augmentation salariale lui permettant de "rivaliser avec les autres stars" du club. Son salaire annuel dépasserait, alors, les 9 millions d'euros, plus une série de bonus. Mais cette 4ème offre francilienne n'a toujours pas convaincu le milieu de terrain, convaincu qu'il peut toucher -au moins- 10 millions d'euros. Mais ce n'est pas tout ! Étant donné qu'il peut être libre au mois de juin, Rabiot attend une prime à la signature...

Même si l'UEFA contrôle la masse salariale du Paris Saint-Germain, les dirigeants veulent tout de même signer leur milieu de terrain, symbole de la formation du Camp des Loges. Le PSG souhaite profiter de cette trêve internationale pour trouver, enfin, un terrain d'entente avec son joueur et une réunion est prévue prochainement. Le Président Nasser Al-Khelaïfi souhaite, quant à lui, le renouvellement du joueur "à tout prix", toujours selon le média catalan. Dans la capitale, on veut surtout conclure rapidement cette opération pour pouvoir se concentrer sur d'autres mouvements dès le mois de janvier.

Véronique Rabiot, toujours aussi intraitable

Mais dans le dossier Rabiot, le plus compliqué ne sera pas de convaincre le joueur, mais plutôt Véronique, sa mère qui représente également ses intérêts. Alors que le joueur souhaiterait venir à Barcelone, son agent "remue les ficelles pour obtenir la meilleure offre économique". En clair, il pourrait rejoindre le plus offrant, tout simplement. Dans cette optique, Véronique Rabiot garde toujours des contacts avec la Juventus et l'Inter Milan, entre autres. Si le Barça reste la destination priviligiée du joueur en cas de départ de la capitale, les Catalans ne devraient pas pouvoir rivaliser avec le PSG sur le point de vue économique. Paris, qui a de la ressource, pourrait envoyer dans les cordes son rival avec une offre astronomique. Le PSG sait donc ce qu'il a à faire pour garder son milieu...