Mercato

Ndombele part au clash avec Mourinho, le PSG est sur le coup !

Commentaire(s)

En situation d'échec à Tottenham, où ses relations avec José Mourinho sont devenues glaciales, Tanguy Ndombele ne devrait pas rester à Londres cet été. Le Barça et le PSG, intéressés l'été dernier, seraient déjà revenus à la charge.

Déjà remplaçant face à Manchester United, vendredi dernier (1-1), pour la reprise de la Premier League, Tanguy Ndombele est encore resté sur le banc contre West Ham, hier soir (2-0). Le milieu français de Tottenham (23 ans) ne risquait pas de rentrer en jeu, puisqu'un clash l'a opposé la veille à son entraîneur. TF1 nous apprend en effet que lundi, l'ancien lyonnais a indiqué à José Mourinho qu'il ne souhaite plus évoluer sous ses ordres, déçu par les piques répétées du technicien portugais à son égard et son utilisation très parcimonieuse.

Ce n'est pas la première fois que des tensions sont palpables entre les deux hommes, depuis l'arrivée du Special One à Londres en novembre. Mais cette fois, une réconciliation paraît inenvisageable et un départ cet été incontournable. La situation n'a d'ailleurs pas échappé à deux courtisans bien connus de Ndombele : le FC Barcelone et le PSG. Le club culé, qui s'apprête pourtant à faire venir Pjanic (Juventus) en échange d'Arthur, serait le plus avancé et aurait déjà entamé des négociations avec les Spurs. Leur président Daniel Lévy, réputé pour son intransigeance, serait prêt à discuter d'un prêt avec option d'achat pour permettre de trouver une solution, un an après avoir offert à l'OL un chèque de 60 M€.

Tuchel discute déjà avec le clan Ndombele

Du côté du Paris St-Germain, c'est Thomas Tuchel qui serait le plus intéressé par le cas Ndombele. D'après L'Equipe, le coach allemand échangerait régulièrement avec l'entourage du joueur, qu'il aimerait incorporer à un milieu de terrain qui manque de densité, selon lui. Leonardo n'est pas loin d'être d'accord avec ce constat, puisqu'il a déjà activé la piste Sergej Milinkovic-Savic (25 ans), qu'il remonte depuis plusieurs années. Mais le milieu serbe, que la Lazio n'a aucun intérêt à brader au terme d'une nouvelle très bonne saison dans la capitale, sera automatiquement plus cher que Ndombele. Voilà un argument dont pourrait se servir Tuchel pour convaincre son directeur sportif d'envisager le recrutement du tricolore...