Naples prêt à discuter d'un transfert d'Allan l'été prochain ?


Allan, ici au duel avec Neymar en Champions League.
Allan, ici au duel avec Neymar en Champions League.

Allan, qui a pris du poids dans la formation napolitaine ces derniers mois, au point d'attiser l'intérêt du PSG notamment, pourrait bénéficier d'un bon de sortie l'été prochain.

La cote d'Allan ne cesse de grimper depuis le début de la saison. Joueur clé dans le système de Carlo Ancelotti, qui l'a titularisé vingt fois depuis le début de la saison (dont six en Champions League), et convoqué pour la première fois avec la Seleçao au mois de novembre, le petit milieu de terrain brésilien est entré, à 28 ans, dans le cercle fermé des meilleurs milieux défensifs de la planète. Fort logiquement, il a attiré sur lui les regards des plus grands clubs du vieux continent, comme le PSG.

Thomas Tuchel, qui avait loué ses qualités avant d'affronter le Napoli en C1, a pu se rendre compte, notamment lors du match aller au Parc des Princes (2-2), combien ses capacités dans la récupération, la résistance et la répétition des efforts pourrait s'avérer utile pour son équipe, justement en quête d'un joueur de son profil. Il y a peu, la presse italienne révélait sans surprise que les dirigeants Parisiens s'étaient rapprochés de leurs homologues Napolitains. Mais ces derniers sont fermés à un départ d'Allan cet hiver.

Un transfert à plus de 50 M€ cet hiver ?

Malgré leur élimination précoce de la Ligue des Champions, ils ont décidé de fermer la porte, selon la Sky Italia. On apprend en revanche qu'un transfert pourrait être envisagé l'été prochain : Aurelio De Laurentiis, le président du Napoli, aurait même déjà fixé son prix de vente à 80 millions d'euros. C'est un peu moins du double de la somme que serait prêts à débourser les champions de France (entre 40 et 50 M€), mais des négociations semblent être possibles. D'autant plus qu'en Campanie, on aurait déjà signé Nicolo Barella (21 ans, Cagliari) comme le successeur naturel d'Allan, dans l'hypothèse d'un départ de ce dernier à moyen terme.