Mercato

Libéré de ses chaînes, Paris relance la piste Di Maria !

Commentaire(s)

Avec la levée des sanctions qui lui étaient infligées par l'UEFA et son fair-play financier, le PSG a retrouvé ses ambitions d'antan sur le mercato. Et la première d'entre-elles est restée le recrutement d'Angel Di Maria.

De nouveau, la Ville Lumière va attirer tous les projecteurs sur cette période de mercato estival. Libéré des contraintes du fair-play financier, le Paris Saint-Germain jouit désormais d'une marge de manoeuvre bien plus importante pour tailler son effectif aux normes de ceux qui peuvent prétendre à remporter la prestigieuse Ligue des Champions, objectif affiché des investisseurs qataris à leur arrivée dans la Capitale.

Mais ne nous y trompons pas, les dirigeants Franciliens ne signeront pas les chèques à tour de bras, comme ils avaient pris l'habitude de le faire, jusqu'à ce que la foudre du FPF les frappe, il y a maintenant plus d'un an. Là encore, il leur faudra équilibrer le ratio recettes/dépenses et les superstars de la planète football (Ronaldo, Messi, Neymar) ne fouleront pas de sitôt le fameux tapis rouge de l'entrée du Parc des Princes. En revanche, d'autres grands noms vont revenir avec insistance, dans les jours qui viennent, au moment d'évoquer le mercato parisien. Celui d'Angel Di Maria, plus particulièrement.

Di Maria donnerait sa préférence au PSG

Sans le fair-play financier, l'argentin serait déjà à Paris et même depuis son départ à Manchester United pour 75 M€, l'été dernier, il n'a jamais vraiment rompu le contact avec les triple-champions de France en titre. L'Equipe nous apprend même ce matin que les relations entre son entourage et le PSG sont "excellentes", au point que le vice-champion du Monde, également pisté par le Bayern Munich et le Barça, ait déjà donné sa préférence aux Rouge-et-Bleu. De son côté, Le Parisien affirme que Di Maria est resté la "priorité absolue" du club pour renforcer son aile gauche.

Resterait donc à convaincre les Red Devils de lâcher le joueur le plus cher de leur championnat, seulement un an après son arrivée du côté d'Old Trafford en provenance du Real Madrid. Pas une mince affaire, même si nos confrères britanniques estiment qu'une offre de 60 M€ serait de nature à faire réfléchir le board mancunien. Une somme qui rentre désormais dans les possibilités des Parisiens, qui devrait donc, toujours d'après le quotidien sportif, lancer une offensive dans les heures ou les jours à venir. Celle-ci sonnerait alors comme le retour du PSG dans la cour des grands.