Mercato

Le Real et le Barça à la lutte pour Lo Celso, le PSG grand perdant ?

Commentaire(s)
Lo Celso s'éclate à Séville
Lo Celso s'éclate à Séville

Auteur d'une saison solide au Betis Séville, Giovani Lo Celso voit sa cote exploser. Toutefois, cela devrait être bénéfique pour le club andalou, et non pour le Paris Saint-Germain qui l'a prêté avec option d'achat.

Le PSG aura-t-il des regrets d'ici la fin de la saison ? Cet été, dans le cadre du fair-play financier, le Paris Saint-Germain a décidé de se séparer de Giovani Lo Celso, pourtant intéressant sous les ordres d'Unai Emery, afin de récupérer un peu d'argent. Un prêt payant de 3 millions d'euros est trouvé au Betis Séville, qui dispose également d'une option d'achat de 22 millions d'euros. A la vue des prestations de l'Argentin la saison passée, les Parisiens ont vu cette opportunité comme une bonne vente et pourtant...

En Andalousie, le gaucher brille depuis le début de la saison. Auteur de 5 buts en Liga et de 5 buts en Ligue Europa, le milieu régale son entraîneur Quique Setien. Dès ses premières semaines de compétition, les Andalous ont rapidement fait savoir qu'ils allaient lever leur option d'achat. Selon El Confidencial , le Betis aura alors le choix cet été : construire autour de son meneur argentin ou le revendre, dans la foulée, à prix d'or aux cadors de Liga : à savoir le Real Madrid et Barcelone.

Toujours d'après le média hispanique, les deux clubs sont déjà conquis par les prestations du futur ex-Parisien. D'ailleurs, le Barça aurait une petite longueur d'avance dans le dossier puisque les Barcelonais seraient prêts à inclure un défenseur (Juan Miranda, formé au Bétis) dans la transaction, en plus d'une grosse somme d'argent. Le Real, qui n'est entré que très récemment en course pour le joueur, voudrait lui aussi inclure un élément pour faire baisser le prix de Lo Celso : Mariano. L'attaquant dominicain, qui réalise une saison ratée pour son retour dans la capitale, est déjà d'accord pour changer d'air. Le Betis, qui devrait donc débourser 22 millions d'euros pour s'offrir définitivement El Mono, a déjà évalué son joueur à 50 millions d'euros. De quoi faire une très grosse plus-value et, dans le même temps, dégoûter les Parisiens ?