Mercato

Au moins trois ventes programmées pour le mois de juin

Commentaire(s)

Pour se mettre en conformité avec l'exigence d'équilibre du fair-play financier, le PSG va devoir céder des joueurs avant la fin du mois de juin. Au moins trois ventes sont espérées et plusieurs joueurs sont déjà candidats au départ.

Eliminé de la lucrative Ligue des Champions et bientôt privé de son principal contrat de sponsoring (celui signé avec QTA, qui s'achève en juin), le PSG n'a pas trente-six solutions pour trouver l'argent frais qui lui permettra de rentrer dans les clous du fair-play financier, à la fin de cet exercice 2018-2019. Aujourd'hui, le club parisien ne semble pas pouvoir s'éviter de vendre des joueurs, avant le 30 juin, s'il ne veut pas s'attirer les foudres de l'UEFA.

Il y a quelques semaines encore, une somme de 150 millions d'euros était évoquée afin d'estimer le trou à combler, chaque année, pour compenser l'amortissement des transferts de Neymar et Kylian Mbappé en 2017. La signature d'un partenariat avec Accor, qui va débourser près de 50 M€ par an pour apposer son logo sur le maillot du PSG, a permis de réduire ce montant d'environ un tiers. Pour le ramener le plus proche possible de zéro, il va falloir dégraisser.

Nkunku, Meunier et Jesé sur la liste des transferts, Cavani et Di Maria concernés ?

Ce sera le travail d'Antero Henrique, qui devra donc réaliser, en moins d'un mois puisque le mercato estival n'ouvrira que début juin, plusieurs ventes juteuses. D'après L'Equipe, entre trois et quatre sont espérées. Alors que les dirigeants Parisiens ont posé les barbelés autour de Neymar et Mbappé, intouchables à leurs yeux, les noms de Christopher Nkunku (21 ans), Thomas Meunier (27 ans) et Jesé (26 ans) sont évoqués. Les deux premiers ont fréquemment été cités au rang des potentiels partant ces derniers mois, tandis que Jesé est prêté sans option d'achat au Betis Séville.

En interne, on estimerait que ces ventes potentielles permettraient de générer une enveloppe globale supérieure aux 60 millions d'euros. Une utopie au regard des situations contractuelles des uns (Meunier et Nkunku seront libres dans seize mois) et des performances de l'autre. Jesé, placardisé par Unai Emery et seulement récompensé par Thomas Tuchel par une entrée en jeu en Coupe de France, n'a débuté que 4 matchs depuis son arrivée au Betis cet hiver. Edinson Cavani et Angel Di Maria, que nos confrères du Parisien estiment potentiellement concernés par cet exode à venir, pourraient rapporter davantage...

Commentaire(s)