TDC

Le PSG s'offre son premier trophée de la saison en prenant sa revanche sur l'OM (résumé et notes)

Commentaire(s)
Le PSG s'impose grâce à un grand Icardi
Le PSG s'impose grâce à un grand Icardi

Le Paris Saint-Germain remporte le Trophée des Champions ! Face à l'Olympique de Marseille au Stade Bollaert, les Parisiens ont pris leur revanche sur le Classique perdu au mois de septembre dernier avec une victoire 2-1.

Trophée des Champions - Finale

Paris
2 - 11 - 0 Marseille
M. Icardi 39'
Neymar (P.) 85'
89' D. Payet

Quatre mois jour pour jour après le premier Classique, soldé par une victoire surprenante de l'Olympique de Marseille sur la pelouse du Parc des Princes, le Paris Saint-Germain avait l'occasion de prendre sa revanche, ce mercredi au Stade Bollaert, dans le cadre du Trophée des Champions. Revanchards et le couteau entre les dents, les Franciliens ont attaqué cette rencontre par le bon bout et ont offert une première mi-temps solide.

Si l'OM gène bien le PSG en début de match avec un bloc compact, notamment la relation entre le milieu de terrain et l'attaque, les Parisiens vont finalement trouver des solutions après le premier quart d'heure. La montée en puissance d'Angel Di Maria sur son couloir droit, qui n'hésite pas à aller chercher des ballons dans l'axe, et les bonnes passes de Leandro Paredes aident ainsi les Rouge-et-Bleu à poser leur jeu et privent les Marseillais du ballon (64% de possession). Pour autant, les actions se font rares puisque les hommes de Villas-Boas coupent les actions avec des petites fautes.

Le caviar de Di Maria, la menace Icardi

Mais à la demi-heure de jeu, deux petites alertes musculaires marseillaises sont à noter : Hiroki Sakai et Steve Mandanda semblent touchés à la cuisse. Deux faits de jeu qui peuvent expliquer le but de Mauro Icardi à la 39ème minute. Alors que Paris assiège les cages marseillaises, Angel Di Maria, de trente mètres, adresse un centre millimétré en direction de son compatriote. Au duel avec Sakai et Alvaro, le numéro 9 parisien parvient à placer sa tête, repoussée par Steve Mandanda sur le poteau. Toutefois, l'Argentin suit parfaitement et vient marquer dans le but vide, après que le cuit ait rebondit sur le poteau. Juste avant la pause, le buteur de l'Albiceleste est tout proche de s'offrir le doublé, au terme d'un contre éclair, mais sa lourde frappe du gauche s'écrase sur la barre transversale (45+2ème).

La mi-temps fait énormément de bien aux Marseillais, qui reviennent avec de bien meilleures intentions. Si Mandanda laisse sa place à Yoann Pelé, qui s'échauffait depuis la demi-heure de jeu, l'OM va se créer plusieurs occasions dès la 50ème et une tête d'Alvaro stoppée difficilement par la défense adverse. Les Marseillais sont mieux en place, jouet un football plus offensif et Paris peine à ressortir le ballon. Duje Caleta-Car n'est pas loin d'en profiter à l'heure de jeu, lorsque Marquinhos dégage un centre de la tête plein axe. Mais le Croate écrase trop sa reprise de volée, qui finit dans les gants de Navas.

Les retrouvailles entre Alvaro et Neymar

Mais il y a bien eu un match dans le match entre Neymar, entré à la 65ème minute, et Alvaro Gonzalez. Les deux protagonistes de la bagarre survenue au match aller se sont retrouvés pour une grosse demi-heure archi-tendue. L'Espagnol débute avec une grosse faute à l'entrée de la surface à la 70ème, avant d'être averti à la 77ème pour une nouvelle faute sur le Brésilien. Trois minutes plus tard, le défenseur n'est pas loin d'être exclu pour une troisième faute consécutive mais l'arbitre joue la carte de l'apaisement.

Les Marseillais, concentrés sur l'entrée en jeu du numéro 10, vont finalement se faire surprendre sur un ballon en profondeur ! Un mauvais alignement de la défense, et notamment de Pol Lirola la nouvelle recrue, permet à Mauro Icardi de filer en profondeur. L'Argentin s'en va défier Yoann Pelé et est fauché dans la surface de réparation ! Après intervention de la vidéo, Ruddy Buquet désigne le point de pénalty et offre la balle du 2-0 à Neymar ! Le Brésilien ne se fait pas prier pour tromper le gardien marseillais (85ème).

Alors que le match aurait pu se terminer tranquillement, Marseille va offrir 5 dernières minutes de folie puisqu'ils vont réduire la marque juste avant le temps additionnel. Côté droit, sur une action initiée par Pol Lirola, Florian Thauvin centre fort à ras de terre au premier poteau pour Dimitri Payet, qui coupe devant tout le monde (90ème). Mais les Parisiens vont se montrer solide pour arracher la victoire et le premier trophée de la saison. C'est également le premier trophée de Mauricio Pochettino sur le banc parisien !