Rennes

Lamouchi regrette une entame de match catastrophique

Commentaire(s)
Lamouchi a aimé faire douter les Parisiens
Lamouchi a aimé faire douter les Parisiens

"La réalité du match, c'est surtout notre entame qui nous fait énormément défaut." En conférence de presse après la défaite de ses Rennais contre le PSG (1-4), Sabri Lamouchi est resté calme. Pour lui, l'exclusion de Benjamin André n'a fait qu'accentuer l'écart entre les deux formations : "je ne suis pas sûr que ce soit le tournant du match même si, à ce moment là, je ne dirais pas qu'on a fait douter les Parisiens, mais je pense qu'on était en train d'y croire un peu plus." Le coach a plutôt regretté les vingt premières minutes de ses hommes : "quand on prend un but au bout de trois minutes et que un quart d'heure après c'est plié... La première demi-heure était très difficile."

"À part ça, je ne peux pas reprocher quoi que ce soit à mes joueurs, s'est tout de même réjoui le technicien breton. La deuxième mi-temps était plus dans l'esprit de ce qu'on voulait faire, on l'a fait trop tard." La déception rennaises restera donc l'entame de rencontre : "on était observateurs, absolument pas acteurs. On les a regardés jouer. On était trop distants, et ces joueurs là, quand vous les laissez jouer, quand vous les laissez prendre le ballon et mettre de la vitesse, ça devient très compliqué."