Zidane : "Ce n'est pas une finale !" (compte-rendu)


Retrouvez le compte-rendu de la conférence de presse de Zinédine Zidane et de Marcelo.

Zidane quitte la salle de presse

Merci à tous de nous avoir suivi, et à demain pour vivre, ensemble, ce huitième de finale aller de Ligue des Champions ! 

Les sifflets contre Benzema ?

Zidane : "Les sifflets contre Benzema ? Comme d'habitude, ce qu'on veut, c'est qu'on soit fier de nous. Je pense que les supporters sont toujours derrière l'équipe, même lorsque les choses sont un peu plus compliquées, mais ça c'est le football. Demain, c'est un autre match, une autre compétition, et on va tout donner". 

Du 5

50 pour Zidane

Zidane : "Demain ce sera du 50-50 jusqu'au match retour. Chacun a ses chances, on se préparera de la meilleure des façons". 

Du 5

Zidane et les Madrilènes n'ont aucune pression

Zidane : "Nous on a aucune pression, même si on est content de jouer ce type de match, on vit pour ça. Pour la pression du PSG, il faudra poser la question à quelqu'un d'autre". 

Zidane botte en touche sur un plan ant

Neymar

Zidane : "Je ne sais pas si je peux parler du système ou de la défense face à Neymar. Vous verrez demain"

Le schéma tactique es

il prêt pour demain ?

Zidane : "Je ne dirai rien sur le système (rires), je prendrai la décision de comment on jouera. L'important, c'est la pratique de ce schéma tactique par mes joueurs sur le terrain."

Le schéma tactique es

La gestion du cas Bale

Zidane : "Le temps de jeu de Bale, il n'y a pas d'explications. Je dois faire mes changements, et souvent ce sont mes attaquants qui entrent/sortent comme Isco, Benzema. Je change d'abord les joueurs les plus offensifs."

Le schéma tactique es

Son avis sur le duel Ronaldo Neymar

Zidane : "On parle de deux grands joueurs, Neymar et Cristiano Ronaldo. Mais demain ce sera un Real Madrid - Paris SG. On parle de Ronaldo, d'un joueur 5 fois Ballon d'Or, qui a marqué 500 buts ici à Madrid. Neymar, tout ce qu'il fait, le joueur que c'est et que ça peut devenir, c'est un joueur qui a de grandes grandes qualités, qui peut faire des différences. Mais on ne veut pas voir un duel Ronaldo-Neymar, on veut voir un bon match de football entre les deux équipes". 

Le schéma tactique es

Zidane ne voit pas ce match comme une finale

Zidane : "Ce n'est pas une finale pour moi, c'est un match de LDC. Il en reste au moins 2 à jouer. Si on joue bien au foot, on aura beaucoup de possibilité pour la suite."

Le schéma tactique es

Zidane "ne pense pas au futur"

Zidane : "Je ne pense pas au futur, je pense qu'au match de demain. Je ne me concentre que sur ça, le reste on ne peut pas le contrôler. Ce que je peux contrôler, c'est ce qu'on fait sur le terrain, et préparer mes joueurs. Le reste, on verra un peu plus tard ce qu'il se passera... Tout est important pour moi, les joueurs, les matchs."

Le schéma tactique es

Guti futur entraîneur du Real ?

Zidane : "Guti un bon coach ? Il a les capacités oui, il se prépare pour être un jour l'entraîneur du Real Madrid. Moi je le vois bien un jour. Je ne vois pas qu'il a de mauvaise pensée par rapport à moi. C'est un gars de la maison, c'est son rêve en plus, alors pourquoi pas."

Le schéma tactique es

Pas de pression particulière pour le moment

Zidane : "On est très content de vivre un match comme ça, on vit tous pour ça, pour ces moments. Aujourd'hui, il n'y a pas de pression particulière, demain il y en aura un peu plus. Mais je vais prendre du plaisir". 

Le schéma tactique es

Les joueurs sont tous investis, promet Zidane

Zidane : "Tous les joueurs sont investis dans le match de demain. Vous verrez demain comment on débute le match, avec quels joueurs. Comment on va jouer n'est pas important, c'est à dire la tactique, mais c'est ce que l'on fera sur le terrain". 

Le schéma tactique es

Un match spécial pour Zidane ?

Zidane : "La bonne chose pour nous, c'est d'être concentré sur ce que l'on va faire demain. Rien de plus. Un match spécial pour moi ? On ne changera pas ce que peuvent commenter les gens, je travaille, je suis dans ce que j'aime, dans ma passion. Je ne peux pas contrôler le reste. Ce qu'on veut faire, c'est faire un bon match de foot, et pas ce qu'il peut se dire autour. Étant marseillais (rires), il y a toujours une rivalité. Mais c'est Madrid - PSG, je ne vais pas penser à ça. Ce sera un bon match de football, avec une équipe en face très forte qui pourra nous mettre en difficulté."

Une préférence entre le

3-3 et le 4-4-2 ?

Marcelo : "Le Mister décide si on joue en 4-4-2 ou 4-3-3, moi je veux jouer et gagner, c'est tout. Quoi que dise Zidane, on le fera. Peu importe le système, on doit jouer. Chacun a son travail à faire, et c'est le plus important". 

Une préférence entre le

Une facilité à résister à la pression

Marcelo : "La pression ? On est habitué, moi ça fait 11 ans que je suis là. On doit être fort dans la tête, en gardant une tranquillité dans l'esprit pour bien faire notre travail. On est habitué à jouer avec la pression. Jamais rien n'a été facile pour nous". 

Une préférence entre le

Un but encaissé synonyme d'élimination ?

Marcelo : "C'est une équipe qui attaque énormément. Ce sera un match très ouvert car on est deux équipes qui attaquent beaucoup. Si ils mettent un but, ça pourrait nous pénaliser mais ce ne sera pas éliminatoire. Il y aura un match retour."

Une préférence entre le

Marcelo soutient Zidane

Marcelo : "Zidane nous a dit ce qu'il avait à dire, ce qu'il croit être bon pour nous. On est à mort derrière lui". 

Une préférence entre le

Neymar au Real Madrid ?

Marcelo : "Les supporters du Real aiment les bons joueurs, et Neymar est une étoile dans le football mondial. N'importe quelle équipe aimerait avoir Neymar."

Une préférence entre le

Neymar et Ronaldo, un match dans le match ?

Marcelo : "Neymar et Ronaldo sont deux très bons joueurs, ils peuvent marquer des buts décisifs. Le match ne se décidera pas sur ces deux joueurs". 

Une préférence entre le

Le spectre de la remontada pour le PSG ?

Marcelo : "Je ne pense pas que le PSG sera encore marqué par la remontada. Chaque match et chaque saison sont différents. Ils n'ont pas ça en tête, et nous non plus. Ce sera une double confrontation très difficile, on donnera tout, et ils n'auront pas ça dans la tête". 

Une préférence entre le

Le soutien du Bernabeu sera primordial

Marcelo : "C'est toujours un plaisir pour nous de jouer au Bernabeu, avec nos supporters. Ça peut être très bien pour nous, on va avoir un appui immense demain, un appui dont on a besoin pour faire un grand match, on s'est préparé à ça. Alors ils doivent nous supporter, ils sont très importants, tous les cris nous permettent de nous battre". 

Une préférence entre le

Marcelo évoque les forces parisiennes

Marcelo : "Il n'y a pas que Neymar, toute l'équipe est bonne. C'est un très grand joueur, mais il y en a d'autres. Nous on sait ce qu'on doit faire. Pour cette partie, on a préparé le match. Je ne vais pas dire ce qu'on a préparé exactement, mais ce sera très difficile, c'est un match éliminatoire. On ne pense pas qu'à Neymar, ce serait une erreur. On pense à Paris en tant qu'équipe, car le collectif est toujours plus important que ces joueurs". 

Une préférence entre le

Le contexte

À 24 heures de la réception du Paris Saint-Germain dans le cadre des huitièmes de finale aller de Ligue des Champions, les deux Madrilènes répondront aux questions de la presse au centre d'entraînement du Real. 

Une préférence entre le

Bonjour...

Et bienvenue sur le live-commenté de la conférence de presse de Zinédine Zidane et de Marcelo.