Vasilyev : "Je le confirme, on ne voulait pas renforcer Paris"

En acceptant, le dernier jour du mercato, de lâcher Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain, Vadim Vasilyev a surpris de nombreux supporters de l'AS Monaco. Le dirigeant russe, qui a finalement cédé aux demandes de sa jeune pépite, aurait commis quelques "actes", d'après le joueur, le poussant vers la sortie. Mais pour le Russe, il est hors de question d'en dire davantage, comme il l'explique à L'Équipe.

"Stop, je ne veux plus entrer dans les détails. Un jour, j’écrirai un livre. Je le confirme. On ne voulait pas renforcer Paris. Mais quand le joueur nous a expliqué sa motivation, il a fallu respecter son choix. Quand j’ai appris qu’il voulait aller à Paris, j’ai été triste quelques jours. Mais c’est sa vie et c’est son choix, j’ai compris" explique-t-il. "Il y a eu des tensions (avec le PSG). C’est normal quand les intérêts ne sont pas les mêmes. On a eu des frictions mais c’est resté correct. C’est très bien que Paris ait une équipe forte. Si ça peut aider le football français à aller prendre aux Italiens la quatrième place à l’indice UEFA, tant mieux".


Réagissez à l'article "Vasilyev : "Je le confirme, on ne voulait pas renforcer Paris""