Emery : "Ceux qui ne jouent pas sont énervés" (compte-rendu)


Deux jours après le revers concédé sur la pelouse du Real Madrid, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions (3-1), Unai Emery, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, a fait face à la presse ce vendredi après-midi. Sous le feu des critiques, le technicien basque a justifié ses choix opérés au Santiago-Bernabéu. Il a également évoqué la réception du Racing Club Strasbourg, programmée samedi après-midi (17 heures, Parc des Princes) à l'occasion de la 26ème journée de Ligue 1. Sa conférence de presse est à retrouver en intégralité, ci-dessous.

Merci de nous avoir suivis...

Unai Emery quitte la salle de presse, ce live-commenté est terminé. Merci à vous de l'avoir suivi et à bientôt pour de nouveaux lives sur MadeInFOOT.com !

Le remplacement d'Edinson Cavani, un choix tactique ?

Unai Emery : "Oui, c'est un choix tactique que nous avons travaillé pendant la saison."

Le match de Neymar

Unai Emery : "Pour moi, il a fait un grand match. Il a démontré beaucoup de choses positives pour faire la différence. À la maison, il va prouver quel grand joueur il est."

Son avenir ?

Unai Emery : "Mon futur, c'est le présent ! C'est le match de demain qui prime et la préparation du match retour. Le reste, ce n'est pas important."

Des choix qu'il regrette ?

Unai Emery : "Cette année, nous avons gagné tous les matches importants à la maison. Je me rappelle également du match PSG - Real Madrid d'il y a quelques années. Je me souviens de notre victoire contre Barcelone 4-0 à la maison la saison passée ou de notre succès face au Bayern Munich 3-0 en début d’exercice. Toutes ces choses me font penser que nous allons réussir à passer. Avec nos supporters à la maison et toute la puissance populaire qui entourera cette rencontre nous serons 12, voire 13 sur le terrain. J'ai confiance en mon équipe, je suis sûr qu'on va passer."

"Je suis le coach, j'ai donc une grande responsabilité du résultat. Je l'assume totalement. Les premières heures, après le match, ont été compliquées. Mais l'envie et la motivation sont très vites revenues. C'est le plus important."

"Thiago Silva, il est très important. C'est le capitaine. Angel Di Maria est également très important. Il n'a pas joué mercredi mais il pourra jouer demain et peut-être au retour."

La frustration de certains joueurs

Unai Emery : "Tous les joueurs veulent jouer. Surtout les matches les plus importants. Les joueurs qui ne jouent pas le mercredi sont énervés mais respectent le vestiaire et les décisions. La concurrence est très grande, nous avons besoin de tous les joueurs."

L'arbitrage face au Real Madrid

Unai Emery : "J'aimerai que ce soit le même arbitre qui arbitre le retour à Paris, avec les mêmes critères. Lors du match de Ligue Europa entre Lyon et Villarreal, il y a eu un arbitrage très équilibré... Avant le penalty, il y a hors-jeu. Je veux les mêmes critères d'arbitrage pour le match retour."

 

Ses choix tactiques, ses remplacements

Unai Emery : "Ce sont des choses que nous avons travaillées durant la saison."

La non titularisation de Thiago Silva

Unai Emery : "Je suis très content avec mes trois défenseurs centraux. J'ai fait un choix tactique en titularisant Presnel Kimpembe. J'ai parlé avec les trois joueurs, j'ai confiance en eux."

La défaite face au Real Madrid

Unai Emery : "Pour moi, l'équipe a fait un bon match. Mais, dans le football, c’est parfois comme ça. Tu peux être meilleur que ton adversaire pendant une grande partie de la rencontre, mais ne pas réussir à concrétiser tes occasions. Eux ont réussi à marquer sur leurs temps-forts. Je suis convaincu que l’on peut aller chercher la qualification. Je suis content du travail de mes joueurs, même si nous n’avons pas obtenu le résultat souhaité. Il faudra être plus efficace au match retour."

 

Un point sur l'effectif avant Strasbourg

Unai Emery : "Trois joueurs sont suspendus : Kevin Trapp, Marco Verratti et Kylian Mbappé. Hier, nous nous sommes reposés. Nous verrons après l'entraînement cet après-midi."

La réception de Strasbourg

Unai Emery : "Le plus important est le match de Strasbourg, qui sera devant nos supporters. Il sera important de retrouver la victoire, pour poursuivre notre progression. Nous avons une revanche à prendre par rapport au match aller."

Le PSG n'est pas encore éliminé...

Défait (3-1) sur la pelouse du Santiago-Bernabéu, le Paris Saint-Germain a encore 33% de chances de se qualifier pour la suite de la compétition.

Unai Emery est isolé, le vestiaire fragilisé

Fragilisé par le revers concédé à Madrid mercredi, Unai Emery s'est mis beaucoup de monde à dos au Paris St-Germain...

Lire la suite

Le contexte

Deux jours après le revers concédé sur la pelouse du Real Madrid, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions (3-1), Unai Emery, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, fera face à la presse ce vendredi après-midi.

Sous le feu des critiques, le technicien basque sera à coup sûr interrogé sur ses choix opérés au Santiago-Bernabéu. Ses réponses et justifications sont attendues avec impatience par le plus grand nombre.

Il évoquera, également, la réception du Racing Club Strasbourg, programmée samedi après-midi (17 heures, Parc des Princes) à l'occasion de la 26ème journée de Ligue 1.