PSG

Tuchel veut maintenir son groupe sous pression

Commentaire(s)
L'entraîneur allemand a fait passer un message très clair
L'entraîneur allemand a fait passer un message très clair

Présent en conférence de presse samedi, à la veille du déplacement parisien à Saint-Etienne, Thomas Tuchel a insisté sur la nécessité de maintenir son groupe sous pression, quatre jours après un très bon résultat obtenu à Old Trafford.

C'est le fameux match d'après. Celui qui suit une très belle soirée européenne. Dimanche (21h), le Paris Saint-Germain se rendra sur la pelouse de Saint-Etienne - deuxième meilleure équipe de Ligue 1 à domicile - cinq jours après sa victoire à Old Trafford (0-2), en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions. Avec comme piège principal, un possible relâchement. "Vous savez bien que je connais seulement une solution pour être prêts : avoir la tête à l'entraînement et aux matchs au jour le jour, a déclaré Thomas Tuchel en conférence de presse, samedi. Le match retour sera dans deux semaines, et l'important est maintenant de bien s'entraîner pour être prêts. C'est la seule approche que je connaisse".

Tuchel : "Remotiver les joueurs ? C'est leur vie, leur passion"

Pour cela, le technicien allemand devra gérer le début d'euphorie qui a gagné la Capitale après cette victoire de prestige. "J'entends au restaurant, dans la vie quotidienne, que tout le monde est enthousiasmé, mais il est nécessaire d'être clair dans nos têtes. C'est du sport, il n'y a pas le temps de s'enthousiasmer trop longtemps. C'est trop dangereux, a prévenu l'ancien entraîneur de Dortmund. On a beaucoup de confiance mais on doit encore prouver dimanche contre l'ASSE, puis en Coupes, puis contre Montpellier... On doit être critiques et humbles. Et faire encore, et encore, et encore...".

Le technicien de 45 ans ne semble en tout cas pas douter de la capacité de son groupe à éviter cet écueil :"C'est facile de remotiver les joueurs, ils sont très compétitifs, veulent toujours jouer. C'est leur vie, leur passion". Surtout que dans la Chaudron, les champions de France en titre n'auront que peu le temps de s'endormir : "Ils sont très forts contre les grandes équipes, contre les cinq premiers. Ils ont de l'expérience, avec une grosse ambiance. C'est un grand défi", a insisté Tuchel. Le message est très clair...

Commentaire(s)