PSG

Tuchel : "Contre Bordeaux, nous aurons besoin d'autre chose" (compte-rendu)

Commentaire(s)
L'entraîneur allemand était en conférence de presse samedi
L'entraîneur allemand était en conférence de presse samedi

Après sa victoire cruciale contre Liverpool (2-1) mercredi, en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain retrouvera la Ligue 1 dimanche soir (21h) sur la pelouse des Girondins de Bordeaux. Présent en conférence de presse samedi après-midi, Thomas Tuchel a notamment assuré se méfier des hommes d'Eric Bedouet. Tout en prévenant que son équipe ne pouvait pas aborder cette affiche de la même manière que celle contre les Reds.


Le match à venir contre Bordeaux

"Leur série n'est pas méritée. A mon avis, Bordeaux est une équipe très talentueuse, avec beaucoup de qualités individuelles, dans un stade exceptionnel. J'attends de le voir. Ils jouent en Ligue Europa, ils ont de la qualité. Pour nous, c'est encore un défi de montrer qu'après un match avec beaucoup de pression et d'intensité, on peut être prêts dimanche soir."

La manière d'aborder ce retour à la Ligue 1

"Hier, les joueurs étaient un peu fatigués, comme l'entraîneur (rires). Aujourd'hui, c'est mieux. je ne veux pas dire que le match est plus important, ou moins important. C'est différent. C'est très important d'accepter que ce match est différent et que l'état d'esprit est différent. Nous n'attendons pas les mêmes choses que contre Liverpool car ce sont des matchs clés, spéciaux. Demain, nous aurons besoin d'autre chose. Avec qualité, intensité et sérieux bien sûr. C'est difficile de gagner à Bordeaux, nous devons être prêts."

Les gestion des organismes

"Nous avons une phase jusq'uà Belgrade. Nous devons ménager certains joueurs pour qu'ils soient tous en forme. Après Montpellier, je veux que tous les joueurs aient joué quelques minutes pour que tout le monde puisse jouer contre Belgrade. Je ne sais pas quelle équipe j'alignerai contre Belgrade. je veux avoir la possibilité de choisir entre beaucoup de joueurs."

Des joueurs intouchables dans l'effectif ?

"Il y a des joueurs qui jouent beaucoup de matchs, presque tous les matchs. ce sont des joueurs clés. C'est évident, c'est nécessaire d'avoir des joueurs d'expérience qui ont la qualité pour jouer à un top niveau. C'est normal que ces joueurs clés restent un peu dans quelques situations dans une saison. Dans les matchs importants, c'est nécessaire que le joueur de qualité et en forme soit sur le terrain. Mais en même temps c'est important que chacun puisse sentir que quand il est prêt mentalement et sur le terrain à l'entraînement, nous pouvons l'utiliser."

La polyvalence de certains éléments

"Beaucoup de mes joueurs sont polyvalents. On peut essayer beaucoup de choses nouvelles pour atteindre un nouveau niveau, pour s'améliorer. C'est une possibilité d'attendre de nouvelles choses d'un joueur pour avoir le maximum de son attention. Que ce ne soit pas toujours la même chose. Nous sommes très flexibles. Dans toutes les structures, il est nécessaire que le joueur joue avec responsabilité."

Le positionnement de Kehrer

"L'avantage est qu'il peut jouer dans plusieurs positions. C'était l'une des raisons de son recrutement. C'est très important pour nous, il peut joueur à plusieurs postes de la défense. Je pense qu'il aime beaucoup le rôle qu'il a eu contre Liverpool. Il gagne beaucoup de duels, il est très agressif, et on en a besoin. Il aime beaucoup jouer axial droit quand on évolue à trois défenseurs."

Un onze sans Cavani dans les grands matchs ?

"La question ne se pose pas, puisqu'il a commencé dans des matchs très importants, et il a montré qu'il était capable de se battre pour tout le monde. C'est l'esprit qu'une équipe doit montrer. Si un joueur n'est pas dans le maximum de sa forme, tous les autres sont capables de l'aider. Edi est un joueur très important, il a marqué beaucoup de buts pour nous. C'est son statut. Tous les joueurs doivent se battre pour préserver leur statut."

La concurrence Buffon - Areola

"Je suis heureux et fier d'avoir ces deux gardiens. Ils sont absolument extraordinaires dans leur état d'esprit. Ce sont des top professionnels. J'ai parlé avec Alphonse, c'était très dur de lui dire que Buffon jouerait contre Liverpool. Les deux forment une équipe. Pour dimanche, je dois parler avec eux avant."