Rabiot fait un point sur sa prolongation de contrat

Rabiot explique sa relation avec le PSG
Rabiot explique sa relation avec le PSG

Pour prolonger, Adrien Rabiot aime prendre son temps. Le milieu de terrain du PSG, qui avait déjà fait traîner les choses en 2014, souhaite attendre la fin de la saison avant d'envisager un nouveau contrat...

Titulaire indiscutable cette saison, Adrien Rabiot rayonne dans ce milieu à trois, aux côtés de Motta et de Verratti. Également imposant lorsqu'il est seulement associé au numéro 6 parisien, l'international tricolore est actuellement lié à la ville Lumière jusqu'en 2019. Forcément, à deux ans de la fin de son contrat, le PSG souhaite le prolonger, mais le longiligne francilien compte faire patienter les dirigeants.

"Il y a eu une tension en 2014 où c’était compliqué. J’ai toujours eu une bonne relation avec les dirigeants même si c’est le football, on discute, on ne tombe pas toujours d’accord. En vrai, j’ai de bonnes relations avec tout le monde. Si ça avait tardé, c’était plutôt de mon côté. Le PSG est venu avec des offres, soit ça n’allait pas, soit ce n’était pas le bon moment. J’ai une bonne relation avec tout le monde au club, avec le président aussi. On a pas mal discuté" explique-t-il sur RMC, en raison du long feuilleton autour de sa prolongation il y a 3 ans.

"J'ai dit que je voulais faire une saison tranquille"

Aujourd'hui, le PSG souhaite à nouveau blinder son joueur formé au club, et comme en 2014, Rabiot compte prendre son temps. Il veut disputer cette saison "tranquille" avant de se réunir avec Al-Khelaïfi et Henrique. "Depuis un an, le PSG veut que je prolonge. Ça fait un an et demi que le président en parle régulièrement. On en a reparlé brièvement cet été avec Antero Henrique. J’ai dit que je voulais faire une saison tranquille pour voir comme ça se passait. Les dirigeants ont compris, alors on verra plus tard. Pour la durée au club, vu comme c’est parti, c’est bien lancé".

Une chose est sûre, c'est que son rôle, cette année, au Parc des Princes sera important dans sa prise de décision. Et la non-arrivée d'un milieu de terrain pourrait alors être préjudiciable pour les Parisiens. "Le recrutement raté d'un milieu ? C'était une mauvaise nouvelle d'un côté car Blaise est parti, c'était un joueur important. Quand Motta n'est pas là, je dois être la sentinelle ? C'est un peu ça. C'était une priorité de recruter un milieu, ça n'a pas été possible. Peut-être qu'ils le feront cet hiver, mais c'était une mauvaise nouvelle au niveau de l'effectif". Rabiot a donc des exigences très claires pour envisager une prolongation.


Réagissez à l'article "Rabiot fait un point sur sa prolongation de contrat"