Nasser et son courrier incendiaire envoyé à la LFP

Nasser Al-Khelaïfi a fait part de certaines remarques à Didier Quillot, directeur général de la Ligue.
Nasser Al-Khelaïfi a fait part de certaines remarques à Didier Quillot, directeur général de la Ligue.

Dans son édition de ce mardi, L'Equipe publie un échange de courriers pour le moins tendu entre Nasser Al-Khelaïfi et Didier Quillot. À l'origine, le président du PSG, qui fait partie des membres du conseil d'administration de la Ligue, reprochait au directeur général de la LFP de ne pas l'avoir prévenu d'une réunion à Paris entre des clubs français et espagnols.

« Alors que je participais la semaine dernière à une réunion de l’European Club Association, j’ai eu la désagréable surprise d’être interrogé, en tant que membre du bureau et administrateur de la LFP, par plusieurs représentants de clubs européens sur une rencontre qui aurait eu lieu à Paris il y a quelques jours entre la LFP et la Liga », s'étonne d'abord Al-Khelaïfi, dans un courrier daté du 3 mars dernier. « N’étant nullement informé d’une telle rencontre, je me suis donc retrouvé dans une position pour le moins inconfortable, position que je ne peux tolérer compte tenu de mes fonctions au sein de la LFP (…) L’objet de la présente est de vous faire part de ma surprise et de mon très vif mécontentement sur le fait que vous n’ayez pas pris l’initiative ou la peine de donner cette information en amont aux membres du bureau ou du conseil d’administration de la Ligue, qui plus est compte tenu de mon rôle au sein de cette instance sportive. Je vous demande donc à l’avenir de prendre toutes les mesures propres à assurer qu’un tel incident ne se reproduise plus. »

Didier Quillot a répondu dès le lendemain à son interlocuteur qatari : « J’ai bien reçu votre courrier et m’étonne des mises en cause et inexactitudes qu’il contient, ainsi que du ton utilisé. 1. Je n’ai jamais été invité et n’ai pas participé, ni moi ni mon directeur juridique, à la réunion que vous évoquez, réunion à laquelle a participé la Liga Espagnole, mais pas la LFP. 2. J’ai été effectivement invité au dîner la veille au soir de cette rencontre, invitation que j’ai honorée, car il m’a paru normal et courtois que la LFP participe à un dîner convivial réunissant de nombreux clubs européens et se tenant à Paris. 3. Concernant la réunion de Madrid, je n’ai pas été invité et, même si je l’avais été, je n’aurais pas donné suite, car le directeur général de la LFP n’a pas vocation à y participer. »


Réagissez à l'article "Nasser et son courrier incendiaire envoyé à la LFP"