PSG

Ménès encense Pastore

Commentaire(s)
Javier Pastore a su faire la différence face aux Gones
Javier Pastore a su faire la différence face aux Gones

Hier soir, au Parc des Princes, le PSG s'est offert un bon succès face à l'Olympique Lyonnais (2-1), en clôture de la 30e journée de Ligue 1. Malmenés en début de match, les Parisiens ont su remonter la pente par l'entremise de Javier Pastore, lumineux dans ses inspirations tout au long de la première période. C'est en tout cas ce que pense Pierre Ménès, journaliste à Canal +, qui a exprimé toute son admiration pour l'Argentin par l'entremise de son blog : "Si le champion de France s'en est sorti, c'est par la grâce d'un seul joueur : Javier Pastore. Il a délivré deux passes décisives magnifiques à Rabiot et Draxler dans le premier acte qui ont permis à son équipe de prendre l'avantage et de s'imposer" a-t-il noté.

Toutefois, Ménès tempère quelque peu ce succès parisien, en rappelant que l'attaque de l'OL s'est avérée défaillante, mais aussi en s'interrogeant sur les choix du coach Unai Emery : "Tout s'est joué lors des 45 premières minutes, la deuxième période étant nettement moins emballante que la première. Il faut dire que Lacazette, touché au pied, est sorti prématurément du terrain. C'était évidemment un poids en moins pour la défense parisienne, d'autant que Fekir et Memphis ont été très décevant" a-t-il expliqué. "Derrière, je n'ai pas été emballé non plus par le coaching d'Emery, qui a fait entrer Matuidi à la place de Draxler. C'est symptomatique des problèmes de confiance que connait le PSG actuellement."