Les confidences de la recrue surprise de l'été Thilo Kehrer


Thilo Kehrer (PSG) prend peu à peu ses marques dans son nouvel environnement.
Thilo Kehrer (PSG) prend peu à peu ses marques dans son nouvel environnement.

Dans un entretien accordé à Goal Allemagne, Thilo Kehrer, le nouveau défenseur du PSG, s'est longuement confié sur ses premiers mois passés dans la Capitale, qu'il a rejoint en grande partie en raison de la présence de son compatriote Thomas Tuchel.

Arrivé à la surprise générale au Paris Saint-Germain cet été, contre la très coquette somme de 37 millions d'euros, Thilo Kehrer (22 ans) a connu un léger retard à l'allumage. Sa première sortie sous les couleurs des Rouge-et-Bleu, face à Angers lors la 3ème journée de Ligue 1 (3-1), n'avait, en effet, rien de très réjouissante. Crédité d'un 3,5/10 par notre rédaction et remplacé à la pause par Stanley Nsoki, le défenseur central a connu des débuts bien difficiles avec le club de la Capitale.

Mais, petit à petit, l'Allemand a relevé la tête et a affiché des progrès très intéressants, se fendant ensuite de plusieurs prestations de qualité. Désormais mieux dans ses baskets et bien intégré à son nouvel environnement, l'ancien joueur de Schalke 04 a profité de cette période relativement creuse qu'est la trêve internationale pour se livrer, dans un long entretien accordé à nos confrères de Goal, sur son arrivée aux abords du Parc des Princes ainsi que sur son intégration au sein du groupe.

"Dans le vestiaire, j'ai été très bien intégré"

"J'ai grandi dans une famille où on parle français, je n'ai donc pas eu d'ajustements à faire. Et dans le vestiaire, j'ai été très bien intégré", a-t-il assuré, plutôt satisfait des progrès qu'il réalise au quotidien au contact du groupe : "Cela va de mieux en mieux. Bien sûr, il faut un peu de temps pour assimiler toutes les techniques d'entrainement, mais je réalise qu'à chaque séance j'apprends et je m'améliore très rapidement", a poursuivi le natif de Tübingen.

Ce dernier est ensuite revenu sur son transfert surprise. Séduit par le projet parisien, le jeune axial a été impressionné par le discours de Thomas Tuchel : "Thomas Tuchel et moi étions en contact bien avant que tout ne soit rendu publique. J'ai été surpris par le premier contact de l'entraîneur. Les discussions qui ont suivi ont été très positives. C’est pourquoi j’étais très heureux que cela a abouti - même si c'est un très grand pas pour moi", a-t-il reconnu.

"Tuchel veut m'aider à progresser"

"Tuchel m'a convaincu et m'a manifesté son désir de travailler avec moi et m'aider à progresser. C'était la chose la plus importante pour moi et c'est pourquoi j'ai voulu saisir cette opportunité", a-t-il poursuivi, conscient d'avoir franchi un cap en quittant les Königsblauen : "Par rapport à la compréhension du jeu et tous les talents qu'il y a, c'est un niveau au-dessus de Schalke et cela demande un véritable processus d'apprentissage de ma part. Je le constate chaque jour à l'entrainement et cela me va très bien car je peux énormément progresser."