PSG

La réponse des arbitres à Nasser Al-Khelaïfi

Commentaire(s)
Nasser Al-Khelaïfi (PSG) a été tancé par la syndicat des arbitres.
Nasser Al-Khelaïfi (PSG) a été tancé par la syndicat des arbitres.

Hier soir, le Paris Saint-Germain est tombé à Nice (3-1), en clôture de la 35ème journée de Ligue 1. Un revers, fatal dans la course au titre, qui a eu bien du mal à passer chez Nasser Al-Khelaïfi. En effet, le président des Rouge-et-Bleu s'en est pris à l'arbitrage à l'issue de la partie. La réponse des arbitres français n'a pas tardé à intervenir. Cet après-midi, par l'entremise d'un communiqué, le syndicat des arbitres d'élite (SAFE) a fait part de ses regrets suite aux propos tenus par le dirigeant parisien.

"Comment ne pas s'interroger après de tels propos à l'emporte-pièce ? Tout en reconnaissant la faillite de son équipe, la supériorité de son adversaire et la logique sportive, le président du PSG charge l'arbitrage, le qualifiant de "cauchemar" : vieille recette éculée du contre-feu que nombre de ses homologues éminents ont éprouvée avant lui. Le SAFE en appelle à des comportements responsables et réfléchis en cette fin de saison qui voit des tensions très fortes, sur et autour des terrains, qui dépassent les simples enjeux sportifs - en témoignent ces matches à huis clos fermes ou avec sursis, ou délocalisés", écrit le SAFE dans ledit communiqué, qui conclut en invitant Nasser Al-Khelaïfi à l'assemblée générale du SAFE, le 27 Mai, "pour débattre".