PSG

La réaction de Neymar à l'hostilité des supporters parisiens

Commentaire(s)
Neymar, l'attaquant du Paris Saint-Germain et du Brésil.
Neymar, l'attaquant du Paris Saint-Germain et du Brésil.

Après son but libérateur inscrit dans les ultimes instants du match face à Strasbourg (victoire 1-0), Neymar est passé en zone mixte. Et le Brésilien n'a pas totalement calmé le jeu...

Conspué par le public du Parc des Princes, Neymar (27 ans) s'est brièvement arrêté en zone mixte suite à la victoire arrachée face au Racing Club Strasbourg Alsace (1-0, résumé et notes), ce samedi après-midi lors de la 5ème journée de Ligue 1. Buteur salvateur dans les dernières secondes de la rencontre, l'Auriverde a fait court devant les journalistes, lâchant une petite bombe. "Je n'ai aucun message pour les supporters, je les comprends", a-t-il d'abord confié, et de préciser auprès des médias de son pays : "Je sais que je vais jouer tous les matches à l’extérieur..."

"Les sifflets du public ? Non, pour moi c’était tranquille, je sais tout ce qui s’est passé, je comprends que c’était dur pour eux mais voilà maintenant je suis un joueur de Paris et si ils veulent me siffler, il n'y a pas de problème. Il y a 25 joueurs dans l’équipe et je ne peux pas y aller seul. Il y a pleins de joueurs. Je dois oublier qu’ils disent mon nom mais j’ai une équipe, je dois pousser l’équipe, Paris. Quand les supporters sont avec nous, nous sommes plus forts" a-t-il confié, à la presse française. "Je n'ai pas de message pour eux".

Le message était toutefois un peu plus fort lorsqu'il s'est adressé dans sa langue natale, aux médias brésiliens. "J'ai déjà été insulté dans d'autres stades, au Brésil à l'extérieur, en France aussi. C'est dommage mais maintenant je sais que je jouerai tous les matchs comme si j'étais à l'extérieur. Je veux dire que je n'ai aucun souci contre les supporters. Je n'ai pas de problème avec eux. Je suis un joueur du PSG, je vais tout donner sur le terrain, c'est ce que je dois faire, c'est mon travail" affirme Neymar. "Je n'ai pas besoin qu'ils crient mon nom, je n'ai pas besoin qu'ils me soutiennent. Je veux qu'ils soutiennent le PSG, car on dit que le PSG est au-dessus d'un quelconque joueur. C'est ce que je souhaite. Je veux qu'ils continuent à soutenir l'équipe pendant 90 minutes plutôt que m'insulter". Le message est clair.