PSG

La gestion du cas Rabiot divise en interne

Commentaire(s)
Le cas Rabiot divise
Le cas Rabiot divise

Déjà très compliqué à gérer, le dossier Adrien Rabiot pourrait très bientôt offrir un casse-tête monstre à Thomas Tuchel. L'entraineur allemand, qui a déjà ouvert la porte à un retour du milieu de terrain dans l'effectif au mois de février, va devoir convaincre certains membres de la direction du PSG de le re-sélectionner pour la deuxième partie de saison.

Alors que de nombreux clubs sont intéressés par son profil (Barcelone, Liverpool, Tottenham, Chelsea ou encore le Bayern Munich), Adrien Rabiot ne devrait pas quitter le Paris Saint-Germain d'ici à la clôture du mercato hivernal. Le milieu de 23 ans restera donc au PSG pour ses six derniers mois avant d'être libre de s'engager avec n'importe quel club. Paris, qui n'a jamais su trouver un terrain d'entente avec le joueur, gère ce dossier en utilisant la manière forte, c'est à dire en l'excluant du groupe professionnel depuis le mois de décembre. Un comportement différent de ceux d'Arsenal avec Ramsey ou de Manchester United avec Herrera, qui profitent de leur joueur malgré une fin de contrat en approche.

Mais ce cas Rabiot pourrait être le révélateur des disparités qui existent entre Thomas Tuchel et Antero Henrique. Le directeur sportif portugais est en froid avec le clan Rabiot, et les relations se sont empirées depuis les échanges par médias interposés entre Véronique Rabiot et le Lusitanien. Preuve de ce conflit, L'Equipe dévoile, ce mercredi, que le joueur a été invité seulement samedi à faire le voyage au Qatar. S'il a refusé en raison d'un deuil familial, Rabiot n'a été mis au courant officiellement que quelques heures avant le décollage, alors que Thomas Tuchel avait clairement annoncé qu'il allait faire ce déplacement avec le groupe.

Conscient des carences de son effectif, le technicien allemand a aussi évoqué, la semaine passée, un potentiel retour de Rabiot dans le groupe professionnel après le 31 janvier. Alors qu'il doit aussi composer avec le départ annoncé de Lassana Diarra, Tuchel est bien conscient des limites de son effectif dans l'entrejeu et souhaite compter sur les qualités du gaucher. Un souhait bien différent de son directeur sportif. Le dossier Rabiot est loin d'être terminé et il pourrait créer encore plus de tensions...