Kylian Mbappé est déterminé à soulever le Ballon d'Or


Arrivé au pied du podium du Ballon d'Or 2018, derrière Modric, Ronaldo et Griezmann, Kylian Mbappé admet qu'il ne méritait pas de soulever le trophée cette année. Mais il espère bien faire mieux dans les prochaines éditions...

Sa victoire en Coupe du Monde en équipe de France n'a pas suffi à masquer ses rendez-vous ratés avec le PSG pour remporter le Ballon d'Or 2018, finalement attribué à Luka Modric. Mais Kylian Mbappé, 4e au classement final, a tout de même été récompensé du trophée Raymond Kopa, attribué au meilleur jeune de moins de 21 ans. Et il s'est dit déterminé à soulever, un jour dans sa carrière, le prestigieux prix décerné par France Football.

"J'ai fait tout ce que je pouvais, mais il y a des moments où je n'ai pas été déterminant", concède le jeune attaquant du PSG (19 ans). "Un Ballon d'Or est décisif de janvier à décembre, je ne l'ai pas été. J'ai eu quelques excuses, mais un Ballon d'Or n'a pas d'excuse et il m'a manqué des choses (...) Ce qui est bien, c'est que ça me montre aussi tout le chemin à parcourir pour remporter un prix comme celui-ci. Ce serait trop facile d'arriver et de tout gagner comme ça, d'un coup. Ça prouve qu'il faut travailler et garder la tête froide."

Mbappé : "ce ne sont pas des chèvres devant !"

Derrière Modric et Cristiano Ronaldo (2e), un seul français champion du Monde a donc su se hisser sur le podium de ce Ballon d'Or 2018 : Antoine Griezmann. Mbappé a tenté d'expliquer ce que d'aucuns considèrent comme une anomalie. "Ce ne sont pas des chèvres devant ! On parle de Modric, Ronaldo, Messi, Salah... Des joueurs qui ont joué au foot aussi pendant l'année. Il ne faut pas qu'on se concentre sur nous-mêmes ; ce qu'on a fait est extraordinaire, on a surpris plus d'une personne, mais il y a des monstres partout, pas qu'en France. Il faut continuer à travailler pour montrer qu'on peut être meilleurs que ces gens-là."