PSG

Hechter : "Il n'y a pas de mémoire dans ce club"

Commentaire(s)

A l'occasion de la sortie de son autobiographie, Daniel Hechter, ancien président du PSG a évoqué la nouvelle ère du club parisien « Je ne sais pas si je reconnais le club, mais, en tout cas, je n’y connais personne et personne ne me connaît. Les soirs de match, je suis assis trois rangs derrière le président. Je le vois serrer des mains autour de lui. On ne se salue pas, on ne se connaît pas. Il ne sait pas qui je suis. Mais attention, je me garde bien de juger et de critique l’arrivée des Qataris. Le football est devenu ce qu’il est devenu., mais il continue de faire rêver les gens » précise le couturier dans France-Football.

" Il vient de changer de maillot, de logo, de rebaptiser le Camp des Loges et de supprimer le salon Jus Fontaine (au Parc). Ce n’est pas bien. Tous les présidents, quand ils arrivent, veulent changer le maillot. Mais là, ça va trop loin. Combien de message ai-je reçu à ce propos parce que j’avais dessiner le maillot original ? M. Hechter, faites quelque chose ! Parce qu’un club, c’est un maillot. Le problème, c’est qu’il n’y a pas de mémoire dans ce club. Ce n’est pas la faute du président, il ne le fait pas exprès, il ne sait pas. Il y a une méconnaissance de la ville de Paris, du club, des us et des coutumes parce qu’il n’y a plus de gardien du temple. Ils sont partis, on les a chassés ou ils ont pris leur retraite. Il ne reste que des marchands. On pouvait croire cela pouvait être Léonardo. On vient bien que non » regrette l'ancien président qui sait que le PSG a perdu une partie de son identité depuis l'arrivée des Qataris.

Commentaire(s)