Fichage ethnique : le dossier étudié mi-janvier


Marc Westerloppe risque une lourde sanction.
Marc Westerloppe risque une lourde sanction.

Les révélations de Mediapart sur le fichage ethnique opéré au sein du centre de formation du PSG ont fait beaucoup de bruit le mois dernier. Elles reviendront au coeur de l'actualité le 16 janvier 2019, date à laquelle la commission de discipline de la LFP étudiera le dossier selon les informations du Parisien.

D'ici-là, un instructeur nommé par la Ligue est chargé de rassembler les différentes pièces du dossier avant de présenter ses conclusions à la commission. Les quatre dirigeants concernés (Jean-Claude Blanc, directeur général délégué, Pierre Reynaud, responsable du recrutement en Île-de-France, Marc Westerloppe, ex-responsable du recrutement hors Ile-de-France et Olivier Létang, ex-directeur sportif du PSG) risquent, toujours d'après le quotidien, des sanctions allant du simple rappel à l'ordre à l'inéligibilité dans les instances, en passant par le blâme et la radiation.