Emery fait le point sur la motivation et la progression de ses troupes

Emery était devant la presse samedi
Emery était devant la presse samedi

Présent en conférence de presse samedi, Unai Emery a notamment répondu aux questions concernant la motivation de ses joueurs en Championnat, désormais champions de France. Il a aussi été question de gestion de l'effectif et de progression des plus jeunes.

Si l'avenir d'Unai Emery est à la fois très clair et très flou - il paraît évident qu'il ne sera plus entraîneur du PSG la saison prochaine mais il est difficile de savoir quel tournant il donnera à sa carrière - la conférence de presse de ce samedi et été presque exclusivement tournée sur les joueurs parisiens. Avec comme premier sujet le possible manque de motivation des nouveaux champions de France. "Pour nous, le Championnat est le premier titre important car il a donné l'occasion d'être régulier dans la saison, et c'est la compétition qui reflète le plus le niveau de jeu. On va pousser pour faire des matchs complets jusqu'au bout. Bordeaux joue très bien au football et je crois que nous pouvons voir un bon match", a d'abord rétorqué le technicien basque. Il y a beaucoup de motivation et les joueurs ont bien répondu lors des derniers matchs. On veut continuer avec cette ambition et cette motivation pour maintenir le niveau de jeu".

Hormis une finale de Coupe de France - plus qu'abordable - à disputer, le club francilien n'a donc plus grande chose à jouer dans cette fin d'exercice, si ce n'est d'essayer de battre de nouveaux records. Ainsi, plusieurs joueurs pourraient éventuellement prétendre à plus de temps de jeu, alors que les internationaux ont peut-être envie de se préserver pour la Coupe du Monde, qui arrive à grands pas. Mais là encore, Emery a été clair : "La Coupe du Monde est importante, mais la meilleure préparation est de jouer. Mes choix dépendent des doutes sur de possibles blessures, des fatigues. Demain, les meilleures joueurs prêts seront alignés. Si Rabiot et Di Maria sont en forme, ils joueront. Je vois des joueurs avec de l'envie à l'entraînement".

Emery : "Draxler doit s'améliorer dans la finition"

Passées ces mises au point collectives, les questions se sont portées vers un premier bilan de la progression des jeunes joueurs. Un point sur lequel l'ancien coach du FC Séville a affiché sa satisfaction : "Le projet est de tout gagner. Faire jouer les jeunes avec ce niveau d'exigence est un vrai défi pour un coach. Areola, Kimpembe, Rabiot, Nkunku : je suis satisfait de leur évolution. La progression des jeunes joueurs est un objectif du club. Nkunku avait l'opportunité d'être prêté mais a décidé de rester. Il a mérité ces minutes ici", s'est-il félicité.

Avant de s'attarder sur un joueur en particulier qui n'est, lui, plus vraiment considéré comme un jeune du haut de ses 24 ans : "Draxler ? Il a progressé. Il est venu ici par ambition, pour grandir dans un club important. Il a retrouvé du temps de jeu et de la confiance avec la sélection allemande. Chez nous, il est utile pour sa qualité de conservation", a d'abord analysé Emery. Mais il doit s'améliorer dans la finition, dans l'agressivité offensive. Il est bon en un-contre-un, mais il doit avoir l'ambition d'être plus proche du but adverse pour marquer plus". Et l'entraîneur parisien de conclure : "Il est content ici et il a un poste important dans une grande équipe comme le PSG". L'ancien joueur de Schalke 04 et Wolfsburg aura l'occasion de le montrer dimanche.