Emery et Areola font face à la presse avant Glasgow (compte-rendu)

Retrouvez le compte-rendu de la conférence de presse du Paris Saint-Germain...

Areola et Emery quittent la salle de presse..

Merci à tous de nous avoir suivi, et à demain sur nos antennes pour Paris SG - Celtic ! 

Areola évoque sa prolongation de contrat

Areola : "Ma prolongation ? Pour l'instant, j'ai des objectifs à atteindre. Quand le moment sera venu, on en reparlera."

L'arrivée du nouvel entraîneur des gardiens

Areola : "L'arrivée de Javi a peut-être changé quelque chose. Il travaille très très minutieusement, à l'entraînement, en matchs, en séances vidéos. Après, chaque entraîneur de gardien m'a apporté quelque chose depuis mon petit début de carrière. Je suis à l'écoute de tout ce qu'on peut m'apporter. Son arrivée peut m'apporter encore plus de choses. À moi de donner le maximum."

La meilleure prestation de sa saison

Areola : "Ma meilleure prestation ? Peut-être contre le Bayern au match aller. J'ai pris énormément de plaisir de jouer contre une grande équipe, et surtout d'être bon. La solidité ?  Quand on regarde l'effectif, il y a des joueurs de classe mondiale, remplis de talents. Ce n'est pas donné à tout le monde."

Son avis sur les prestations de Cavani

Areola : "Depuis son arrivée au club, Edi se met au service du collectif et fait des sacrifices. C'est un grand monsieur et un gros travailleur. Tout ce qu'il réalise, c'est le fruit de son travail". 

Le record d'invincibilité visé ?

Areola : "Le coach communique beaucoup avec nous. Il laisse tous les joueurs prêts à jouer chaque match pour avoir une concurrence. L'invincibilité ? Ce serait exceptionnel, mais le plus important c'est de terminer premier du groupe. Si on termine premier sans encaisser de buts, ce ne serait que du bonus. Mais le principal objectif, c'est d'être premier."

Les matchs de LDC, "toujours des matchs exceptionnels"

Areola : "Les matchs de LDC, c'est toujours des matchs exceptionnels à jouer. J'ai joué en C3 avec Villarreal, mais la LDC est un cran au-dessus. On les prépare comme tous les matchs, très sérieusement et appliqués."

Son point de vue sur Moussa Dembélé

Areola : "Moussa, je le suis de très près. Je l'ai connu au centre de formation. Il réalise de très belles choses, il a les qualités et la tête suit. On le suit de très près et on est content quand un jeune parisien réussit". 

Son apprentissage

Areola : "C'était des faits de jeu, des erreurs de jugements etc... J'ai analysé tous mes matchs la saison passée, ceux de ce début de saison également. Des petits trucs comme mettre le ballon en touche si je dois le faire. Je ne dis pas que c'est complètement gommé, car ça peut toujours arrivé, mais c'est à moi d'être performant. Les erreurs peuvent arriver à n'importe quel moment. Quand je fais des erreurs, j'assume et j'essaie de répondre présent dès le prochain match". 

Areola évoque son début de carrière

Areola : "Quand on est jeune, on a envie de jouer le plus possible. J'ai eu la chance de partir en prêt, c'était un souhait pour moi. Pour un jeune c'est frustrant mais on est dans un grand club, et il faut continuer à travailler pour saisir les opportunités."

Areola a vécu une saison passée difficile

Areola : "L'an dernier, j'ai vécu une saison difficile. Chaque saison est différente, j'ai appris de mes erreurs. J'ai travaillé pour rester sur ma lancée du début de saison". 

La réception de Glasgow

Emery : "Nous avons la motivation de jouer cette compétition, avec le début qu'on a fait là-bas à Glasgow, et comment on est sorti de la compétition l'an dernier. C'est une équipe de vainqueurs le Celtic, ce sera un match difficile, on va parler avec le groupe pour l'importance des trois points et du respect de l'adversaire. Le match sera différent qu'à l'aller. Il faut maintenir notre niveau de jeu, on est biens, avec un esprit collectif important. Il faut être compétitif pendant les 90 minutes. L'objectif est de gagner les trois points." 

La sortie nocturne de Neymar ce samedi

Emery : "Il est jeune, en dehors du travail, il peut profiter avec ses amis. Il est responsable. C'est important de maintenir ce niveau de santé à ce niveau. Il est jeune, il veut profiter avec ses amis. Il est bien". 

Verratti et le traumatisme italien

Emery : "L'équipe nationale est importante pour tous les joueurs. Marco, quand il est revenu, on lui a dit qu'on était tous avec lui. Mais contre Nantes, il a joué à un niveau plus haut, il veut aussi améliorer les choses sur le terrain. Il veut être plus prêt de la surface, marquer plus de buts. Il faut aider les joueurs individuellement quand ils sont moins bien avec la sélection."

La nouvelle vie de Draxler au milieu de terrain

Emery : "Quand Julian est arrivé, on a parlé avec lui de son positionnement. Je me rappelle de lui avec Schalke, il avait 17 ans, quand j'ai joué contre lui avec Valence. Il a besoin de maintenir cette exigence et de maintenir le niveau pour grandir. Maintenant, il a joué au milieu de terrain et il est important pour l'équilibre, de l'attaque et de la défense. Avec sa mentalité de s'améliorer, de travailler, et la constance dans les matchs, il peut encore plus grandir. Je suis très content de lui, et il est très content aussi. Il doit maintenir l'exigence et la constance". 

La blessure de Motta et le possible transfert de Wendel

Emery : "Je préfère parler du match de demain. Motta est blessé, il a fait une arthroscopie du genou. J'espère qu'il sera rapidement de retour. Le transfert de Wendel ? C'est le club qui travaille dessus. J'ai parlé avec Antero, mais ce sont des choses sur lesquelles le club travaille."

Emery évoque le très bon début de saison d'Areola

Emery : "Alphonse a le talent individuel et la capacité pour grandir. On a aussi beaucoup parlé avec l'entraîneur des gardiens sur ce qu'il devait améliorer. Il a besoin de la confiance, le travail. Je veux la tranquillité avec les joueurs, les gardiens. Je suis très content avec Alphonse, mais aussi avec Kevin Trapp ou Rémy Descamps."

Une victoire primordiale demain ?

Emery : "Pour nous, la LDC est très importante. C'est un chemin que nous voulons faire avec les meilleures possibilités. Nous sommes aujourd'hui premiers, mais il faudra gagner demain pour conserver cette place. Le Bayern s'est amélioré, mais si nous gagnons notre match demain, on ne pensera pas aux autres."

La rotation au PSG

Emery : "Nous voulons la performance. C'est vrai qu'avec la concurrence, c'est mieux. C'est une saison où l'on va jouer beaucoup de matchs, donc il faut maintenir l'esprit compétitif. Mais je suis content de tous les joueurs, ils travaillent biens. Je suis content des joueurs qui jouent, de ceux qui jouent moins. On pense match après match, et les joueurs qui ont les meilleurs performances pour le match. Quand on a fait la rotation, les joueurs ont montré qu'ils étaient prêts". 

Motta seul absent pour Glasgow

Emery : "Après l'entraînement d'hier, seul Thiago Motta est absent. Si tout va bien aujourd'hui, les autres sont biens. Meunier ne jouait pas samedi car il avait un problème, mais il s'est bien entraîné aujourd'hui". 

Le contexte

À 24 heures de la réception du Celtic Glasgow au Parc des Princes, Unai Emery et Alphonse Areola répondront aux questions de la presse. Avec 17 buts marqués et 0 encaissé, les Franciliens pourraient, en cas de victoire demain, pratiquement assurer leur place de leader à l'issue des phases de poules. 

Bonjour...

Et bienvenue sur la conférence de presse du Paris Saint-Germain ! 


Réagissez à l'article "Emery et Areola font face à la presse avant Glasgow (compte-rendu)"