Blanc : "Ça suffit à mon bonheur"

Commentaire(s)

Victorieux, ce vendredi, aux dépends de Bordeaux (2-0), le Paris Saint-Germain a retrouvé six longueurs d'avance sur Monaco. Et ce, à une semaine du choc tant attendu entre les deux leaders de cette Ligue 1. Interrogé en conférence de presse, Laurent Blanc est revenu sur cette rencontre. Et notamment sur les difficultés parisiennes rencontrées tout au long du match.

"Il a fallu être patient, insister dans le jeu et sur les coups de pied arrêtés puisqu'on a été dangereux là-dessus aussi, a rappelé Blanc. On a été récompensé en deuxième période. Le scénario est souvent comme ça. Le plus difficile contre des équipes qui viennent très regroupées, c'est de concrétiser les occasions. En première période on a manqué un peu de spontanéité dans les 18 mètres mais globalement je suis assez satisfait."

S'ils ont dû attendre une réalisation d'Ibrahimovic à l'heure de jeu puis un but d'Alex en toute fin de rencontre, les Parisiens ont souffert pour faire la différence. Avant, finalement, d'assurer l'essentiel. "On a fait des matches meilleurs, mais on a mis deux buts et on n'a rien concédé à Bordeaux qui était venu avec des dispositions très défensives, a ajouté Blanc. Nous sommes sans doute un peu moins bien dans la fluidité du jeu, mais les équipes adverses ne nous facilitent pas les choses. Si tu marques dans les 10 premières minutes, tu peux avoir un festival comme contre Nantes (5-0). Ce soir on en a mis deux et on n'en a pas pris. Ca suffit à mon bonheur.".

Commentaire(s)