PSG

Avec ses prestations, Mauro Icardi pousse Cavani dehors

Commentaire(s)
Mauro Icardi a inscrit un doublé hier
Mauro Icardi a inscrit un doublé hier

Match après match, Mauro Icardi se fait sa place dans le XI titulaire du Paris Saint-Germain. L'attaquant de 26 ans est, visiblement, déjà passé devant Edinson Cavani dans la hiérarchie de Thomas Tuchel.

Auteur d'un doublé hier face à Bruges (victoire 5-0), son premier sous les couleurs du PSG, Mauro Icardi enfile les buts comme des perles lors des dernières rencontres. Egalement buteur face à Galatasaray, Angers et Nice, l'Argentin enchaîne donc un quatrième match consécutif en trouvant le chemin des filets (5 buts, toutes compétitions confondues). Toujours bien placé, il fait mal aux défenses adverses grâce à son sens du placement, son timing, sa précision, et surtout son efficacité. Prêté avec option d'achat par l'Inter, Icardi n'a pas besoin de pléthore d'occasions pour trouver la faille et marque, souvent, dans des moments importants à l'image de Galatasaray ou du match d'hier.

Profitant d'une superbe offrande d'Angel Di Maria, le pistolero argentin a ouvert le score d'une belle reprise du droit (7ème) avant de marquer son second but sur une passe de Mbappé (63ème). Après trois journées de Ligue des Champions, le natif de Rosario a déjà inscrit 3 buts, à égalité avec ses deux passeurs du soir. Qui plus est, la présence d'Icardi dans le XI de départ ces dernières rencontres témoigne de la confiance offerte par Thomas Tuchel à son attaquant, quand bien même le retour progressif d'Edinson Cavani à la compétition. A l'inverse de Kylian Mbappé, Paris n'a pas cherché à accélérer le processus de guérison du meilleur buteur de son histoire. De retour vendredi dans le groupe contre Nice, "Edi" n'a, pour le moment, pas refoulé les terrains professionnels, la faute à l'excellente forme d'Icardi, mais aussi aux coups du sort, comme la blessure d'Ander Herrera hier. Parti à l'échauffement, l'Uruguayen s'est finalement re-dirigé vers le banc de touche après l'entrée en jeu d'Abdou Diallo (72ème).

Cavani, qui part à la chasse...

Alors que le Matador arrive en fin de contrat au mois de juin prochain, le PSG donne l'impression de débuter, déjà, la transition entre les deux attaquants au profil similaire, selon Thiago Silva : "Icardi est un joueur de très haut niveau. Il ne lui faut pas deux occasions pour marquer, un peu comme Edi". Si Icardi, prêté avec option d'achat, a des caractéristiques différentes de son coéquipier, notamment une palette technique plus étoffée mais moins d'allant dans les tâches défensives, les deux hommes n'ont, pour le moment, aucun problème pour s'entendre. "Si je suis le nouveau matador ? On l'a déjà, c'est Edi (Cavani). Je marque des buts et j'essaie de donner le maximum pour aider l'équipe à gagner. De toute façon, je m'entends bien avec Edi, on boit le maté ensemble, et c'est ce qui est important pour le groupe" a glissé Icardi hier.

Thomas Tuchel, de son côté, savoure la bonne forme de son attaquant argentin et n'a pas hésité à le couvrir d'éloges à l'issue de la rencontre. "Mauro est très fiable pour nous, il marque des buts, c’est super. Il travaille beaucoup, il est très discipliné, il contrôle le ballon et est très intelligent tactiquement. Edi travaille aussi beaucoup quand il joue pour nous. On a la qualité pour jouer sans Edi à ce niveau-là. Tout le monde doit se battre pour être titulaire, ça peut changer tous les 3 jours". Dans 5 jours justement, le Paris Saint-Germain accueille l'Olympique de Marseille pour le compte de la 11ème journée de championnat et Cavani pourrait, à nouveau, admirer son concurrent direct avec une place privilégiée sur le banc de touche du Parc des Princes...