PSG

Areola l'a mauvaise contre Thomas Tuchel

Commentaire(s)
Areola est remonté contre Thomas Tuchel
Areola est remonté contre Thomas Tuchel

Transféré l'ultime jour du mercato au Real Madrid par le Paris Saint-Germain, Alphonse Areola a fait partie du deal pour permettre au PSG de récupérer Keylor Navas. Et visiblement, le désormais ex-Parisien a une dent contre Thomas Tuchel...

Son transfert en a surpris plus d'un, d'autant plus lors de l'ultime jour du mercato. Alphonse Areola, qui a pourtant prolongé son contrat avec le PSG en décembre 2018 (jusqu'en 2023), a quitté la capitale pour rejoindre le Real Madrid en tant que deuxième gardien, sous la forme d'un prêt d'un an. Mais l'international tricolore français s'est surtout senti pousser vers la sortie et n'a que très peu goûté aux méthodes des Parisiens, et surtout celles de Thomas Tuchel.

Comme l'explique L'Equipe aujourd'hui, Areola n'a pas aimé l'attitude de son désormais ex-entraîneur, qui lui a d'abord laissé entendre qu'il serait numéro 1 cette saison lors des premiers jours de la préparation estivale. Mis en confiance par l'Allemand, le portier ne s'est donc pas focalisé sur son avenir, lui qui espérait rejoindre Londres en cas de départ forcé de Paris. Toutefois, lorsque Tuchel a commencé à remettre en cause sa présence dans le XI (après la défaite face à Rennes), le mercato anglais était fermé et l'opération d'un départ du gardien était donc peu probable...

Areola estime que Thomas Tuchel ne l'a pas défendu

Son départ est également orchestré par Leonardo, pas fan du portier tricolore. Le DS parisien a longtemps essayé de boucler l'arrivée de Donnarumma avant de se rabattre sur le Costaricien. Dans l'opération Keylor Navas, Zinédine Zidane demande, en contrepartie, l'arrivée d'Areola pour un an afin de bénéficier d'un deuxième gardien d'envergure internationale en cas de pépin physique de Thibault Courtois. L'entraîneur français appelle en personne le Tricolore afin de lui expliquer ses intentions : à savoir être numéro 2 mais profiter d'un temps de jeu.

Le natif de Paris réfléchit à cette opportunité puis il apprend, le 31 août, que le PSG a autorisé sa visite médicale le lendemain du match à Metz. Par conséquent, le titi parisien décide de ne pas jouer la rencontre afin d'éviter une blessure. S'il porte aujourd'hui les couleurs du Real Madrid, Areola reste remonté contre l'entraîneur allemand du PSG puisqu'il juge qu'il ne l'a jamais défendu ces dernières semaines. Les retrouvailles, mercredi soir, promettent d'être salées.