PSG

Ander Herrera se prononce sur le chômage partiel

Commentaire(s)

Comme la majorité des clubs de Ligue 1 l'ont déjà annoncé, le PSG devrait prochainement passer en chômage partiel. Ander Herrera, qui doit donc s'attendre à une baisse significative de son salaire, comprend la situation comme il l'a laissé entendre dans une interview avec la Cadena Ser. "Nous devons tous être cohérents avec la situation mondiale, avec la situation du football. Si c'est raisonnable, bien sûr, nous parviendrons à un accord", a expliqué le milieu de terrain espagnol (30 ans), arrivé l'été dernier à Paris en provenance de Manchester United.

Pour rappel, le chômage partiel, en France, permet à un club de ne verser que 70% du salaire brut et de recevoir une aide de l'Etat jusqu'à un plafond de 4,5 SMIC, soit 6 900 euros brut par joueur. En net, chaque employé percevrait ainsi environ 84% de son salaire habituel.